Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2015 2 18 /08 /août /2015 00:05
JUPPE PIRE QUE SARKOZY CAR IMMIGRATIONNISTE ,DROIT DE L'HOMMISTE, CENTRISTE !

~~ http://www.bvoltaire.fr/florisdebonneville/alain-juppe-septuagenaire-decomplexe-meritera-t-nos-voix,200077?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=b112d89cbd-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-b112d89cbd-30425677&mc_cid=b112d89cbd&mc_eid=58ff097ba7

Alain Juppé, ce septuagénaire décomplexé, méritera-t-il nos voix ?

Alain Juppé, c'est un jeune vieillard, jeune d'esprit à défaut d'être jeune de corps. Floris de Bonneville Journaliste Ancien directeur des rédactions de l’Agence Gamma Alain Juppé est sûr de lui. Alors qu’il vient de souffler 70 bougies, il agit comme s’il allait gagner la primaire des Républicains, puis la présidentielle. Qu’il soit face à Marine Le Pen ou à François Hollande, c’est lui qui deviendra le 9e président de la Ve République, malgré le handicap de son âge puisqu’il aura 77 ans lorsqu’il quittera l’Élysée en 2022. Il pourra, alors, encore lire Tintin et n’oublions pas qu’il aura 7 ans de moins que le maréchal Pétain quand il reçut les pleins pouvoirs. Alain Juppé, c’est un jeune vieillard, jeune d’esprit à défaut d’être jeune de corps. Ce corps que son concurrent Nicolas Sarkozy a exposé à la une de Paris Match alors que, dans ce même hebdo, Alain Juppé posait sagement assis dans le bureau du général de Gaulle à Colombey-les-deux-Églises. Mais qui pourrait être dupe de ces deux images, de ces deux conceptions d’une communication de paparazzi officiels ? Nicolas Sarkozy aura beau essayer de nous séduire avec son corps d’athlète un peu fatigué, son bagout habituel énonçant de belles promesses, comment peut-il espérer nous faire oublier son bilan qui a amené la France à élire le plus mauvais président de la République qu’elle ait connu. Son inaction face à l’insécurité galopante, son inefficacité à régler l’épineux danger de l’immigration, son côté bling-bling.!

Pas pour la santé ! Ce n’est pas l’âge qui pose problème avec Alain Juppé, mais plutôt son CV, qui le situe à la gauche du centre sur de nombreux sujets. Cet énarque a un passé politique chargé d’expériences qui devraient lui être bénéfiques : ministre à de multiples occasions, responsable du RPR, Premier ministre, ombre de Chirac à la mairie de Paris, maire de Bordeaux qu’il a su transformer en une ville exceptionnelle. Mais Alain Juppé traîne aussi derrière lui quelques belles casseroles et de mauvaises idées, loin de ce que les électeurs de droite attendent de leur candidat. Alain Juppé a été condamné par la justice pour abus de biens sociaux et prise illégale d’intérêt, qui l’on conduit à s’exiler deux ans à Montréal pour y enseigner à l’ENA canadienne. Il est vrai que nombreux sont nos élus que la justice a sanctionnés sans que leurs électeurs les bannissent. Il devrait aussi ne plus avouer qu’en 1969, il a voté Alain Krivine contre Georges Pompidou. Mais pouvons-nous oublier combien sont inadéquats ses rapports avec l’islam, qui le conduisent à accepter à Bordeaux la construction d’une mosquée-cathédrale dirigée par Tareq Oubrou, proche des Frères musulmans, à qui il a remis la Légion d’honneur (au secours, Napoléon!) et dont il a dit que le mouvement « relève d’un islam libéral et respectueux de la démocratie » (sic) ? Il veut que l’islam reste implanté en France en tant que tel – « il s’agit de créer l’unité dans la diversité ».

Par ailleurs, Alain Juppé se cache la face pour identifier la criminalité. On se demande bien comment il va éradiquer les « incivilités » commises dans notre pays. À tel point qu’il appellerait à voter socialiste face à un candidat du FN. Les racines chrétiennes de la France ne semblent pas l’intéresser, mais il a pris fait et cause pour les chrétiens d’Orient, ces oubliés. En fait, si l’âge canonique de la septantaine pouvait le raisonner sur les véritables dangers de l’islam, de l’immigration, du communautarisme, du mondialisme qu’aura entretenus et encouragés le quinquennat Hollande, peut-être pourrait-il faire un excellent Président. Mais vu son passé, et la mauvaise gestion d’un grand nombre de mesures prises sous ses différents ministères, je doute qu’il puisse être l’homme providentiel dont la France a besoin.

Floris de Bonneville

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens