Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2015 1 10 /08 /août /2015 22:10
PECRESSE, UNE TRAITRESSE ARRIVISTE UMPS !

~~ http://www.bvoltaire.fr/brunoriondel/pecresse-la-traitresse,198071?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=330cf6ed2f-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-330cf6ed2f-30425677&mc_cid=330cf6ed2f&mc_eid=58ff097ba7

Pécresse la traîtresse

Valérie Pécresse estime qu’"il faut donner aux musulmans ce qu'on donne aux Français et aux juifs". Bruno Riondel Docteur en histoire Valérie Pécresse estime qu’« il faut donner aux musulmans ce qu’on donne aux Français et aux juifs ». Au-delà des visées électoralistes qui justifient ce propos, son sens profond ne se comprend qu’en le replaçant dans la perspective mondialiste. Valérie Pécresse peut être perçue à trois niveaux : En tant que membre des Républicains, elle participe au jeu démocratique contre le PS. Diplômée de l’ENA, elle partage une culture bureaucratique, source de pensée unique, avec les nombreux énarques socialistes dont elle est plus la partenaire que l’adversaire, au niveau politique.

Young Leader, elle est aussi au service des États-Unis. Qu’est-ce qu’un Young Leader ? C’est un membre de la French American Foundation, un club élitiste composé de personnages – la plupart du temps issus de l’ENA – repérés et formés par les États-Unis pour servir les intérêts américains en France. Parmi ceux-ci, Valérie Pécresse et François Hollande, Nathalie Kosciusko-Morizet et Fleur Pellerin, Alain Juppé et Arnaud Montebourg, Jacques Toubon et Marisol Touraine, bref, la droite et la gauche unifiées dans une dimension transpartisane. Le journaliste Laurent Joffrin en est aussi. Ces personnes sont mues par un ensemble de valeurs internationalistes et multiculturelles fondant le « progressisme transnational ». Elles servent les Anglo-Saxons et non l’intérêt français, comme, durant la guerre de Cent Ans, les Bourguignons servirent les Anglais contre les Armagnacs, fidèles au roi de France.

Madame Pécresse fait partie de l’élite française traditionnelle, laquelle s’est soumise aux volontés américaines, selon ce que révéla le rapport secret Rivkin – du nom de l’ambassadeur américain – dévoilé par le site lanceur d’alertes WikiLeaks, en 2010. L’un des buts des États-Unis est de connecter cette élite classique aux personnalités montantes issues d’une immigration dont les membres sont aussi encouragés à ne pas s’assimiler. Najat Vallaud-Belkacem, elle aussi Young Leader, en est un exemple. Lorsque madame Pécresse veut donner autant à l’islam qu’aux autres religions, elle ne dit pas n’importe quoi. Elle contribue à l’objectif des Américains de fracturer la société française par l’utilisation subversive des populations immigrées. Le but est de briser l’esprit national pour transformer la France, selon l’Américain Rivkin, en « une entité politique intégrée selon nos intérêts » dans la future zone de libre-échange euro-américaine. Madame Pécresse n’est pas Mata Hari, mais son action antifrançaise, comme celle de tous les Young Leaders inféodés à un autre pays, relève de l’intelligence avec une puissance étrangère. En d’autres temps, cela lui aurait valu, comme à François Hollande et à d’autres, quelques ennuis. L’entreprise américaine de vassalisation de l’Europe est déjà bien avancée. Alors, rêvons qu’aujourd’hui, dans les profondeurs de la France, une pure adolescente anonyme reçoive les voix célestes d’une Providence salvatrice, comme Jeanne d’Arc, il y a six siècles…

Bruno Riondel

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens