Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 11:14
IL FAUT ABATTRE LE MONSTRE SANGUINAIRE DAECH !

~~Les larmes des crocodiles ne peuvent effacer la colère d’un crime intolérable

Il appartient aux responsables de l’islam prétendu pacifique de prendre position, de condamner les assassins terroristes et d’œuvrer effectivement pour le maintien des populations sur leurs terres qui attendent le développement économique. Paul Bernard Préfet de région honoraire Un enfant parmi des milliers d’autres a réveillé les crocodiles ! Les a-t-on entendu depuis 4 ans alors que 200.000 civils, dont de nombreux enfants, ont été tués en Syrie ? N’avaient-ils pas assez de larmes pour hurler contre l’État islamique qui vient de décapiter des enfants chrétiens ? Lorsque ces mêmes barbares ont détruit des vestiges prestigieux, a-t-on vu le rassemblement des hypocrites porteurs de la mention « Je suis Palmyre » ? Où sont-ils passés les manifestants du 11 janvier ? Auraient-ils des larmes sélectives ? Oui, la honte et la colère nous submergent tous. Nous ne pouvons plus tolérer que notre monde civilisé devienne la proie des militants de l’enfer et des manipulateurs d’opinion. Les commentaires de compassion accompagnent l’ignoble migration pour mieux la faire accepter. Or il s’agit d’engager le combat pour la dignité de l’homme et contre le déchaînement des lâchetés et des égoïsmes à courte vue. Nous attendons que de véritables chefs d’État engagent les nations sur la voie d’une vision de vérité et du courage dans la réaction, au lieu de s’occuper du maintien obsessionnel de leur pouvoir. Ne perdons plus de temps à rechercher les responsables trop évidents. Si l’Union européenne accepte de réagir contre la disqualification qu’elle manifeste, les peuples attendent de ces dirigeants fantoches qu’ils désignent et combattent l’ennemi plutôt que de s’en tenir à l’accueil et à la répartition des victimes. Il ne faut plus hésiter à porter la guerre sur le terrain de l’ennemi, en mettant d’abord hors d’état de nuire les odieux complices passeurs.

Quant à l’ONU, pourquoi attendre aussi longtemps pour tenir une conférence internationale mettant en cause les États responsables de la fuite de leur population et pour constituer une armée de Casques Bleus pour s’interposer entre les belligérants. Les gouvernements démocratiques pour leur part ont le devoir de surmonter leurs pitoyables querelles partisanes pour justifier la protection prioritaire de leur nation, ce qui n’est pas incompatible avec la solidarité humanitaire. La dictature médiatique de l’opinion, qui contribue chaque jour à casser les ressorts de notre société privée des valeurs de la famille, de la moralité et de l’intérêt patriotique, ne peut plus se contenter de choisir les moments opportuns pour déclencher une éphémère émotion populaire. En fait, il faut voir les choses en face. À l’origine de cet horrible drame de l’humanité, il y a la guerre, celle que se livrent les innombrables sectes minoritaires d’un islam éclaté, s’entretuant entre sunnites, chiites et autres, dans une Syrie transformée en enfer pour les misérables populations civiles. Il y a surtout la guerre de conquête par les armes et pour un pouvoir religieux, organisée avec un rare cynisme par l’État islamique. Il appartient aux responsables de l’islam prétendu pacifique de prendre position, de condamner les assassins terroristes et d’œuvrer effectivement pour le maintien des populations sur leurs terres qui attendent le développement économique. Après avoir connu le rude combat victorieux contre l’idéologie nazie, notre génération doit retrouver la foi des Alliés pour abattre le monstre d’un terrorisme pervers, en portant la guerre sur le terrain de l’ennemi.

Paul Bernard

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens