Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2015 6 21 /11 /novembre /2015 17:51
PRINCIPE DE PRECAUTION ET NON PAS DE GENEROSITE CONTRE LESBOMBES HUMAINES ET LES ARMES CHIMIQUES !

~~ http://metamag.fr/metamag-3370-ARMES-CHIMIQUES-ET-RÉFUGIÉS---DEUX-ERREURS-FATALES-Comment-accepter-que-ceux-qui-nous-ont-mis-en-danger-se-presentent-en-protecteur.html ARMES CHIMIQUES ET RÉFUGIÉS : DEUX ERREURS FATALES - Comment accepter que ceux qui nous ont mis en danger se présentent en protecteur

ARMES CHIMIQUES ET RÉFUGIÉS : DEUX ERREURS FATALES

Comment accepter que ceux qui nous ont mis en danger se présentent en protecteur Raoul Fougax le 20/11/2015

Le plus terrifiant chez Manuel Valls, c’est qu’il est sincère dans des indignations provoquées par ses erreurs et celles du président. Il affirme ne pas vouloir faire peur, certes, mais qu’est ce que ce serait s’il voulait affoler ? Alors qu’il nous annonce qu’on ne sait rien sur ceux qui nous ont frappé ou ce qu’il en reste, il affirme que cela va continuer malgré la mort d’un sauvage islamique présenté comme un cerveau et valorisé stupidement par des médias décidément irresponsables. Et en plus il nous informe, la main sur le cœur, que l’on n’est pas à l'abri d’une attaque chimique comme au Japon dans le métro, tout en admettant sereinement que bien sûr des terroristes se sont infiltrés parmi des réfugiés non contrôlés aux frontières de Schengen et totalement libres de leurs mouvements ensuite au sein de cette Europe de l’incohérence et du malheur. Cela fait quand même beaucoup. On nous explique donc, comme si tout le monde était au courant, que l’État islamique en Syrie s’est servi d’armes chimiques. Ah bon ! On avait plutôt compris que c’était le méchant Assad qui gazait sa population provoquant des menaces d’interventions internationales s’il n’acceptait pas, ce qu’il a fait, de détruire ou de laisser contrôler son arsenal. Le 21 août 2014, le processus de démantèlement de l’arsenal chimique syrien semblait être arrivé à son terme.

Le président américain l’a annoncé le 18 août, dans un communiqué en forme d’autosatisfecit, précisant que les 600 dernières tonnes d’agents toxiques déclarées à l’automne 2013 par le régime syrien et lentement transférées jusqu’au port de Lattaquié ont été neutralisées en Méditerranée, sur un navire américain. Mais sur Daech rien ! Daech n’a depuis cessé d’utiliser contre d’autres rebelles ou les kurdes des armes chimiques et Manuel Valls en sait plus qu’il n’en dit. L'EI accélère l'élaboration d’armes chimiques, en formant une branche responsable des recherches et des expérimentations, avec l'assistance de scientifiques Irakiens et Syriens, rapporte Associated Press relayant des responsables du renseignement américains et irakiens. Dans les couloirs de l'Assemblée, le député socialiste Philippe Doucet a trouvé "normal que le premier ministre joue la transparence" sur le risque chimique, affirmant qu'"il y a un certain nombre de remontées d'informations venant de Syrie qui peuvent montrer que c'est quelque chose de possible». Plus tôt, la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova avait déclaré que les terroristes de l'EI et d'autres groupes utilisaient des armes chimiques de plus en plus régulièrement. Une chose est sure, si demain nous sommes gazés ce ne sera pas par Assad. Parlons maintenant de nos sympathiques migrants fuyant la violence pour assumer un avenir meilleur à leurs enfants. Les empreintes relevées sur l'un des kamikazes du Stade de France ont permis d'établir qu'il était rentré en Europe via une île grecque avec le flot des migrants. C’est dit, c’est prouvé. Il y a cet exemple frappant.

Un journaliste britannique qui, en septembre dernier, a tenté, avec succès de se procurer de faux papier syriens, apporte la preuve que les services d’immigration européens sont incapables de garantir à 100% qu’aucun combattant d’ISIS ne se glisse parmi les migrants Et lorsqu’on songe au carnage que peuvent faire 3 ou 4 djihadistes militairement entraînés, on comprend vite les mathématiques : même 0.1% d’erreur dans le filtrage des réfugiés fait courir un risque inutile et surtout mortel aux citoyens. Le journaliste avait réussi à se procurer un passeport syrien, une carte d’identité et un permis de conduire, en Turquie. Les documents sont des originaux. Ils avaient été volés vierges, en Syrie. Le faussaire n’a eu qu’à ajouter la photo du journaliste, et lui donner l’identité d’un homme mort l’an dernier. Le danger migratoire a été ignoré avec la complicité de médias exploitant la compassion pour imposer le principe de générosité contre le principe de précaution. On voit le résultat. 80 % d' hommes parmi ces réfugiés en âge de se battre pour la plupart. Ils sont là ceux qui devraient former l'armée pour combattre au sol en Syrie et en Irak et se battre pour leur pays plutôt que de le fuir. « Des terroristes parmi les migrants : quand les médias dénonçaient un fantasme », a titré Fdesouche, listant une quinzaine de liens vers des sites d’information. Christian Estrosi a, lui, choisi de cibler un article et un média en particulier : France Inter. Il a accusé la radio de service public d’avoir réalisé un « maquillage » sur « un article qui donne tort à ses journalistes ».

Reprenant un argument de Fdesouche, le maire de Nice s’est indigné lors de son passage lundi sur France Info, mais aussi sur Twitter. On savait tout sur le plan intérieur comme extérieur. On savait ce qu’il fallait faire et ne pas faire mais on a fait le contraire par idéologie aussi bien vis à vis de Damas que vis à vis du péril islamique. « Même pas peur » clament les héros de Facebook qui au premier pétard sont prêts, pour se sauver, à piétiner leurs enfants comme on l'a vu Place de la république. Ils ont tort. Il faut avoir peur et se demander pourquoi en en est arrivé là et à qui la faute. Pourquoi sommes-nous menacés chez nous par des armes chimiques et biologiques et par des bombes humaines que nous avons accueillies. Cela parait clair tout de même. Les responsables, même redevenus plus lucides, refusent d’admettre leurs erreurs fatales et d’en tirer les conséquences politiques notamment pour eux même

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens