Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2015 1 28 /12 /décembre /2015 20:45
BRAVO ET MERCI LES CORSES POUR DESCENDRE DANS LA RUE ET METTRE FIN A LA TERREUR DES BANLIEUES !

~~L’important ce sont les pompiers agressés, le policier blessé à Ajaccio, les banlieues immigrées musulmanes de non droit sans intervention du pouvoir UMPS hypocrite dans la France entière, Corse incluse!!

Les lieux de culte dévastés de la zone de non droit en Corse ! Normal! Dommage que l’Imam local ou un autre habitant excité de la zone n’ait pas subi le sort des pompiers agressés ou du policier blessé, cela aurait été la moindre des choses pour remettre les compteurs véritablement à zéro! !

Des bonnets rouges gaulois ou des actions de type OAS pour faire partir et trembler les banlieues de non droit ,voilà où nous allons en arriver, si persiste la lâcheté française de la folle invasion migratoire au rythme de plus de 250 000 personnes par an qui se reproduisent ensuite avec un taux de natalité double de celui des Européens, la justice à deux poids,deux mesures,la pensée unique, le droit de l’hommisme irréaliste et inconscient, la lâche et inacceptable non intervention depuis plus de 40 ans des pouvoirs publics UMPS dans les zones de non droit!!

~~ http://www.bvoltaire.fr/manuelgomez/ici-cest-ajaccio,228180?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=c6ff3cf8b3-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-c6ff3cf8b3-30425677&mc_cid=c6ff3cf8b3&mc_eid=58ff097ba7

Ici, c’est Ajaccio

Cette agression d’un lieu de culte musulman a bien une raison. Laquelle ? Manuel Gomez Ecrivain Une salle de prière musulmane a été saccagée et des Corans brûlés à Ajaccio (Corse du Sud) et, immédiatement, c’est un tollé national des organisations musulmanes de France. Président du CFCM (Conseil français du culte musulman), Abdallah Zekri condamne cet acte islamophobe. Il se dit « profondément choqué par ces profanations qui interviennent un vendredi, jour de prière pour les musulmans, et le jour même de la fête de Noël ». L’Union des organisations islamiques de France (UOIF) condamne également « avec la plus grande vigueur cet acte d’agression et de profanation » et « appelle les autorités de l’État à prendre toutes les dispositions afin que les criminels soient arrêtés et déférés devant la justice dans les plus brefs délais ». Dans toutes ces déclarations, il n’a pas été une seule fois question des pompiers et du policier agressés ! Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve leur apporte son soutien : « Toute la lumière devra également être faite sur les conditions dans lesquelles des individus se sont livrés à de multiples dégradations […] dans un lieu de culte musulman. » « Ces exactions intolérables, aux relents de racisme et de xénophobie, ne sauraient rester impunies tant elles portent atteinte aux valeurs mêmes de la République. »

Vendredi soir, le Premier ministre Manuel Valls déclara sur Twitter : « Après l’agression intolérable de pompiers, profanation inacceptable d’un lieu de prière musulman. Respect de la loi républicaine. » Donc, il ne s’agit pas d’un acte isolé et cette agression d’un lieu de culte musulman a bien une raison. Laquelle ? Vendredi, vers une heure du matin, un incendie volontaire a été allumé afin d’attirer les pompiers et les forces de l’ordre vers la cité « Les Jardins de l’Empereur », sur les hauteurs d’Ajaccio. Selon les déclarations du préfet, il s’agissait d’un guet-apens. On a jeté des projectiles divers et deux pompiers ont été sérieusement blessés par des éclats de verre et des agressions physiques, ainsi qu’un policier, et des véhicules détruits par une bande de jeunes encagoulés. Cela a duré près de deux heures. Une batte de baseball, des clubs de golf et une bouteille d’acide ont été retrouvés et saisis, mais aucune interpellation n’a eu lieu. Ainsi, on comprend mieux la réaction des jeunes Corses qui, n’en déplaise à nos gouvernants, ne sont pas des « veaux » comme la majorité des Français du « continent », selon eux !

Ce qui est plus intéressant et interpelle sérieusement les « Maghrébins » qui résident dans l’île de Beauté, c’est la réaction des élus corses : Gilles Simeoni, président du Conseil exécutif de Corse, « apporte son soutien total aux pompiers agressés et honte à ceux qui ont fait ça ». Jean-Guy Talamoni, président de l’Assemblée de Corse : « Agression honteuse des pompiers. » Charles Voglimacci, adjoint au maire d’Ajaccio, conseiller départemental de Corse du Sud et président du conseil d’administration du SDIS de Corse du Sud (service départemental d’incendie et de secours), va bien plus loin : « Ici, en Corse, nous ne sommes pas dans certains quartiers du continent où règnent la terreur et le chaos. Ici, c’est Ajaccio, et nous ne laisserons à personne dicter ses propres règles, imposer la peur et s’accaparer un quartier de notre ville. Si cela les indispose, ils sont libres de partir. »

On ne peut pas être plus clair ! Dans toutes ces déclarations, il n’a pas été une seule fois question du saccage d’une mosquée ni de Corans brûlés.

Une manifestation a donc eu lieu vendredi dernier, en présence d’environ six cents personnes, et quelques jeunes ont voulu « se rendre justice eux-mêmes », ce qui n’a pas lieu d’être, selon notre Premier ministre. Apparemment, il est très éloigné des mœurs et coutumes corses. Il faudra peut-être qu’il s’y fasse !

Manuel Gomez

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens