Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 17:38
COALITION DROITE-GAUCHE POUR LUTTER CONTRE LE CHOMAGE! DE QUI SE MOQUE-T-ON?

~~ http://www.bvoltaire.fr/christinecelerier/coalition-gauche-droite-lutter-contre-chomage-de-se-moque-t-on,226639?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=315eb966d0-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-315eb966d0-30425677&mc_cid=315eb966d0&mc_eid=58ff097ba7

Une coalition gauche-droite pour lutter contre le chômage : de qui se moque-t-on ?

La coalition de la droite et de la gauche prônée par M. Raffarin produit la désagréable impression qu'on prend les électeurs pour des imbéciles. Christine Célérier Professeur de Lettres Que la lutte contre le chômage doive être une des préoccupations essentielles de nos dirigeants est une évidence. Même minimisés par des calculs avantageux, les chiffres sont catastrophiques. Mais la coalition de la droite et de la gauche prônée à cet effet par M. Raffarin produit la désagréable impression qu’on prend les électeurs pour des imbéciles. Depuis trente ans, aucun de ces partis alternativement au pouvoir n’a réussi à endiguer le fléau, et l’efficacité d’un « travail collaboratif », très à la mode dans l’entreprise, laisse sceptique.

Peut-on raisonnablement espérer que le remède surgira miraculeusement de la réunion des têtes pensantes de droite et de gauche ? Cette subite association est en outre suspecte, même si, ou justement parce que, des alliances douteuses de ce genre ont déjà été nouées, notamment sous la forme du retrait des socialistes aux élections régionales. Le but était alors clairement affiché : faire barrage au Front national. Aujourd’hui encore, on observe la même candeur ou le même cynisme : cette coalition entend « lutter contre le chômage et le FN ». C’est limpide : la question du chômage ne les intéresse que dans la mesure où elle intéresse les électeurs. À ceux qui hésiteraient encore à leur prêter de si viles pensées, il suffit de rappeler que M. Valls a nommé ministre du Travail Mme El Khomri, qui n’est pas vraiment à la hauteur du poste. Ils peuvent aussi lire le tweet joyeusement désinvolte par lequel M. Valls a immédiatement répondu présent à l’appel de M. Raffarin : « Un pacte républicain pour l’emploi. Tous rassemblés pour en finir avec le chômage ! OK avec Jean-Pierre Raffarin ! » Ou tout simplement l’aveu explicite de M. Raffarin, dont le raisonnement, simpliste, est le suivant : le FN prospère notamment chez les jeunes, à cause du chômage. Il faut donc s’attaquer au chômage. Quels bénéfices, d’ailleurs, espère-t-on tirer de cette coalition, à droite comme à gauche ? Je doute que chaque camp envisage la possibilité de présenter à l’élection présidentielle un candidat unique, bien entendu issu de ses rangs. Le calcul est peut-être, pour la gauche, d’affaiblir aussi l’adversaire LR en cas d’échec à faire reculer le chômage et, pour la droite, de profiter de l’aubaine si d’aventure il diminuait un peu. Il s’agit sans doute plus simplement, une fois encore, d’ancrer dans les esprits l’idée d’un « front républicain » contre le FN. Mais cette idée rebattue paraît de plus en plus creuse aux Français, et son pouvoir s’érode à chaque élection.

En 2017, Marine Le Pen pourrait bien finir par crever le fameux « plafond de verre ». Et, à force de sauter dessus avec leurs gros sabots, les clowns qui essaient de l’en empêcher risquent, eux, de passer à travers leur supposé « plancher de verre », déjà largement fissuré, et de se retrouver, ensemble, au fond du trou. Peut-être pourraient-ils alors en profiter pour élaborer un programme commun pour 2022 ?

Christine Célérier

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens