Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2015 4 03 /12 /décembre /2015 04:49
IL FAUT VIRER TOUTE LA CLASSE POLITIQUE UMPS, CENTRISTE, ECOLO, GAUCHISTE !

~~ http://www.bvoltaire.fr/christianvanneste/temps-de-changer-hommes,223107?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=8437bdab31-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-8437bdab31-30425677&mc_cid=8437bdab31&mc_eid=58ff097ba7

Il est temps de changer les hommes

Il serait absurde que le pouvoir socialiste bénéficie le moins du monde de ses fautes sous prétexte qu’il tente tardivement de les corriger. Christian Vanneste Homme politique Ancien député UMP, Président du Rassemblement pour la France La réalité des attentats qui ont frappé la France a deux versants. L’un se trouve au Moyen-Orient avec la rencontre explosive d’une richesse financière fabuleuse avec les tenants d’un islamisme radical fossilisé dans des structures politiques et sociales archaïques. L’alliance de l’Amérique avec l’Arabie saoudite s’inscrivait dans la « realpolitik » face au communisme. Elle n’a pas seulement garanti les ressources pétrolières américaines. Elle a contrecarré avec succès la montée des dictatures nationalistes arabes proches des soviétiques. Elle a contribué à l’échec mortel des Russes en Afghanistan. Depuis, le génie sorti de sa bouteille – ou Frankenstein, comme on voudra – continue ses ravages, en ayant provoqué un réveil de l’expansion d’un islam qu’on croyait assoupi. Remise en cause des régimes en place, guerre entre sunnites et chiites, bandes armées et guérillas du Nigeria à la Libye et jusqu’en Asie du Sud-Est, terrorisme enfin dans le reste du monde forment une chaîne infernale. Les alliances douteuses, les intérêts économiques dévoyés et un aveuglement de plus en plus sévère des dirigeants de nos démocraties les ont amenés à favoriser le chaos dans l’illusion du « printemps démocratique arabe ». Le temps des ingérences suicidaires est dépassé. Il faut rétablir l’ordre et la paix. L’utopie qui a conduit à menacer les libertés qui existent dans nos sociétés pour tenter d’exporter notre modèle démocratique doit être remisée au grenier des causes perdues et des grandes erreurs de l’Histoire.

Même le gouvernement français en arrive à penser que l’armée d’Assad a sa place dans le combat contre l’État islamique. L’autre versant se situe au cœur de nos sociétés, de la France, en particulier, dont la richesse apparente a pu un temps masquer le déclin et la décadence grâce au talent de politiciens dont l’absence de compétence à exercer le pouvoir était compensée par un art de communiquer en grande complicité avec nos médias. Les nôtres se sont trompés sur tout et tout le temps. Le chômage continue son ascension, le terrorisme passe pour la quatrième fois cette année les mailles d’un filet inopérant à tous les niveaux. Le gouvernement actuel en est réduit à abandonner une à une les idées qui animaient la gauche quand elle était dans l’opposition et qui paralysaient une droite indigente quant au courage et à l’intelligence. Macron tente de remettre l’entreprise au centre de l’économie. Valls avoue que les djihadistes produits par nos banlieues ne sont pas les effets de notre incapacité à intégrer socialement et économiquement les immigrés. La valorisation irresponsable de l’immigration, la repentance nationale, la politique judiciaire laxiste, la dénonciation unilatérale du racisme n’ont pas établi le « vivre ensemble ». Elles l’ont ruiné, tandis que le refus d’adopter une attitude « sécuritaire » permettait une circulation mortifère des idées, des hommes et des armes. Il faut donc de toute urgence contrôler les frontières, surveiller les mosquées, expulser les imams salafistes, déchoir de leur nationalité les binationaux dangereux. Les mesures que les Français approuvent sont celles auxquelles la gauche s’est toujours opposée, et qui arrivent bien tard. C’est pourquoi il serait absurde que le pouvoir socialiste bénéficie le moins du monde de ses fautes sous prétexte qu’il tente tardivement de les corriger.

Les Français ont communié dans la souffrance. Ils l’ont fait avec dignité. La mise en scène des Invalides était à la hauteur de la France et du malheur qui avait frappé beaucoup de Français. Elle a fait sa part aux sensibilités blessées et au sursaut national. Ce n’est toutefois pas « Paris qui chante et danse » qu’on a frappé, la façon de vivre des Français, mais la France dont les avions interviennent contre les djihadistes. Pour autant, il y avait peu de drapeaux aux fenêtres, comme si la communion nationale se refusait à obéir à un pouvoir défaillant, à manifester sa solidarité avec lui.

Il ne suffit pas, pour que la nation française retrouve son énergie, son enthousiasme et sa foi, de modifier le discours, il faut changer les hommes afin d’en mettre à la tête du pays qui soient capables d’inverser radicalement ce discours et d’agir en conséquence

. Christian Vanneste

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens