Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2016 6 02 /01 /janvier /2016 22:42
LA FRANCE DE HOLLANDE : TITANIC OU RADEAU DE LA MEDUSE ?

~~Voitures brulées , islam, terrorisme, insécurité, invasion migratoire, chômage, endettement égal au PIB français, déficit public monstrueux inacceptable, éducation nationale en faillite, armée de terre que l’on peut mettre au Parc des Princes, nombre pléthorique de fonctionnaires, 35h, emplois aidés sans avenir, retraites en faillite et régimes spéciaux scandaleux, politique étrangère catastrophique avec Assad et la Russie.. .......

. http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2016/01/02/a-vos-poches-citoyens-5738636.html » samedi, 02 janvier 2016

À vos poches, citoyens !

sondage-hollande.jpgDr Bernard Plouvier

Notre Président, joufflu et ventru, si bien habillé d’après la presse people, est venu, avec la gravité qui s’impose quand on veut passer pour un homme écrasé de soucis, annoncer aux Français qu’il fallait s’attendre à une autre année de terrorisme musulman… comment s’en étonnerait-on puisque nos excellences n’ont pas arrêté puis expulsé vers leurs gourbis d’origine les dizaines de milliers de piliers de mosquées et de « salles de prière » (où l’on pratique parfois les arts martiaux) qui rappellent, tous les vendredis soirs, à leurs ouailles que le saint coran exige le djihâd de tout muslim en bonne santé. Certes, on a assigné à résidence 400 agités… dont une partie est déjà « en cavale ». En Belgique, l’arrière-boutique du terrorisme musulman d’Europe occidentale, on ne fait guère mieux : il faut perquisitionner deux fois au domicile d’un soutien logistique du chef (en fuite) des terroristes parisiens de novembre, pour enfin arrêter l’un d’eux (et pas le reste du lot). Avec de tels puissants défenseurs de l’ordre public, les Européens autochtones se sentent rassurés. Pendant ce temps, les assureurs commencent à payer les dégâts matériels et à indemniser les familles des victimes (et notre beau Président va se faire un nouveau coup médiatique en décorant victimes et sauveteurs)… au fait, qui va débourser en fin de compte ? La racaille islamique, les bienfaiteurs islamo-pétroliers, ou les contribuables (pour les débours de l’État) et les assurés (puisque les assurances fonctionnent selon le principe de la mutualisation des risques) ? Il y a plus drôle encore.

Notre plantureux Président va faire de 2016 l’année de l’inversion de la courbe du chômage… comme il en avait fait, avec le succès que l’on connaît, l’objectif prioritaire des années 2013, 2014 et 2015. Et il a raison ! Avec (largement) plus de 5 millions de chômeurs sur une population d’environ 43 millions de sujets en âge de travailler (non-compris les néo-immigrants de 2015, ceux-là que mémé Merkel estime être une « chance pour l’Allemagne » : si elle en veut davantage, on peut lui fourguer gratuitement de 7 à 10 millions de « chances pour la France » ; ça nous manquera, mais on ne voudrait pas en priver nos amis d’Outre-Rhin), il serait temps, voire « urgemment urgent » (comme disent certaines aides-soignantes) de s’en préoccuper

. Au fait, avec quel argent, notre merveilleux Élyséen compte-t-il anéantir le chômage ? Eh bien, c’est comme pour la réparation des dégâts islamiques. Recette (sans jeu de mots) N°1 : on alourdit la Dette (à payer par les générations à venir, après ou sans amortissement). Et comme aucun gouvernement ne pratique plus les budgets en équilibre depuis le départ de Raymond Poincaré – à l’exception d’une seule année durant le règne gaullien -, les emprunts d’État se suivent… à condition que l’on paie régulièrement les intérêts de la Dette ; il serait bon que les partisans de la Banqueroute nationale périodique étudient un peu l’histoire des civilisations et méditent cet adage antique : « On n’a rien sans gage ». Recette N°2 : on augmente les rentrées fiscales directes, indirectes et successorales. Et là, on rigole derechef, car notre ventru national a promis de « baisser les impôts » ! Comment, après un siècle et demi de régime républicain (ce n’était guère mieux sous la monarchie, on le reconnaît volontiers), peut-on encore resservir au bon peuple le serpent de mer, l’argument électoral le plus éculé : la « baisse des impôts » ? La réponse est simple : 75% des électeurs sont des peu ou des sous-doués, bref des idiots ou des oligophrènes (pauvres en esprit). Notre rubicond et malin Président a raison une fois encore : la démagogie est d’un fort rendement et, si les conséquences morbides de l’obésité ne le rattrapent pas, il sera triomphalement réélu en 2017

. En d’autres temps, mais avec une qualité humaine différente de Français, et dans des conditions analogues d’invasion du Territoire National, l’on eût clamé : Aux armes, citoyens ! En Hollando-Vallserie, on beugle : à vos poches, citoyens.

10:49 samedi, 02 janvier 2016

La France Hollando-vallsienne : Titanic ou radeau de La Méduse ?

Unknown.jpg Dr Bernard Plouvier

Pour fêter le passage du cru 2015 (celui des attentats les plus meurtriers jamais provoqués en Europe par des musulmans) à celui de 2016 (où l’on peut craindre pis encore, du fait de l’extrême mollesse de la réaction gouvernementale), l’on a assisté aux traditionnels incendies volontaires de poubelles et de véhicules à moteur… mais aussi, et c’est de l’inédit, au sabotage délibéré des installations électriques d’un hôpital. Du côté de chez Cazeneuve, l’on joue les glorieux : SEULS 804 véhicules auraient été brûlés volontairement par la racaille dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier ! Mais l’on sait que les chiffres du ministère sont parfois « légèrement » minorés, pour éviter tout désagrément, tout grincement de dents du côté du bon peuple. Et l’on se gargarise : cela fait 15% de véhicules détruits - par l’effet de la haine, de la bêtise, du vandalisme gratuit - en moins qu’au réveillon de l’an 2014.

Pour obtenir ce grandiose résultat, il aura fallu mobiliser 110 000 policiers, gendarmes et militaires, en plus de 34 000 pompiers, soit des effectifs bien supérieurs à ceux de l’année précédente.

À ce train là, si l’on veut passer en dessous de la barre des 500 véhicules incendiés, il faudra mobiliser un demi-million de membres des forces de l’ordre dans 12 mois. Il y a réellement de quoi pavoiser.

Mais il y a pire. Pour la première fois dans l’histoire de France – hors temps de guerre – un hôpital a été délibérément visé, par le sabotage de ses installations électriques de façon à ce que se déclenche un incendie. Ce type d’attentat, qui avait pour finalité de tuer ou de meurtrir davantage encore des malades et des invalides, est une véritable profanation civique. Seuls des fanatiques, des fous dangereux, des bêtes nuisibles peuvent oser s’en prendre à nos malades, hospitalisés alors que le reste de la population fête en famille la fin d’une année pénible entre toutes.

Pendant que la France coule, nos brillantissimes politiciens disputent d’une possible, éventuelle – si « antidémocratique » qu’elle fait pleurer les margots de gauche et hurler de rage les chevaliers du renoncement national (selon l’expression gaullienne) – déchéance de nationalité pour les auteurs d’attentats terroristes et leurs très nombreux complices actifs et passifs.

Ce n’est pas de la suppression d’une nationalité, que rejettent ipso facto les immondes assassins en souillant le territoire national de leurs crimes, qu’il faut discuter, mais de la suppression physique des assassins et de tous leurs complices, qu’ils agissent par fanatisme religieux ou politique, ou par l’effet de la bêtise la plus crasse jointe à la joie de nuire à autrui. La France coule et nos élus discutent du nouveau sexe des anges : doit-on on non amputer du bénéfice de la double nationalité et de l’immense honneur d’être citoyen français des personnages ignobles ? Byzantinisme ridicule et abject. C’est le Salut Public qui est en jeu. Il n’est plus question de querelles d’esthètes. Il faut rétablir immédiatement la peine de mort et mettre le pays en état de loi martiale

. Ce qui commence par la réduction immédiate des deux milliers de cités de non-droit établies en France métropolitaine par la racaille issue de l’immigration. Si notre ventru Président ne s’en sent pas capable, qu’il cède sa sinécure élyséenne. Quant à la fraction non aveulie du peuple français de souche européenne, il doit être prêt à répondre à un ordre de mobilisation. Bien dirigé le Titanic n’eût pas coulé. Bien gouvernés, les Français peuvent redevenir dignes de leurs ancêtres et préparer un avenir meilleur pour leurs enfants et leurs petits-enfants, tout en protégeant efficacement leurs vieillards et leurs malades

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens