Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2016 4 25 /02 /février /2016 17:25
MLP, UN MAUVAIS CHEF DE PETIT NIVEAU POUR LE FN! PHILIPPOT, SON GOUROU SOCIALISTE !

~~ http://www.bvoltaire.fr/manuelgomez/prendra-place-de-marine-pen,240754?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=2a53a0c303-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-2a53a0c303-30425677&mc_cid=2a53a0c303&mc_eid=58ff097ba7 Hier

Qui prendra la place de Marine Le Pen ?

Une personnalité prétendant à la présidence de la République française doit représenter tous les citoyens et non pas un parti politique et ses partisans. Manuel Gomez Ecrivain L’analyse proposée par Robert Ménard concernant Marine Le Pen et la présidence du Front national est parfaitement exacte. Il est évident qu’une personnalité prétendant à la présidence de la République française se doit de représenter tous les citoyens et non pas un parti politique et ses partisans. Les exemples ne manquent pas : François Hollande n’était pas président du Parti socialiste avant son élection, ni Nicolas Sarkozy président de l’UMP en 2007. En revanche, Sarkozy président actuel de LR, risque fort d’être éliminé de l’affrontement final. Bien évidemment, le (ou la) Président(e), une fois élu(e), se doit de diriger le pays selon le programme établi par son parti politique et présenté aux électeurs. Ce qui n’a été que très partiellement réalisé par Nicolas Sarkozy, de 2007 à 2012, et encore bien moins par François Hollande, depuis son élection. D’où la prétention tout à fait absurde, pour les socialistes, d’organiser une « primaire » alors qu’ils ont un président en place qui n’acceptera jamais d’y participer, c’est une évidence ! Lire aussi : Marine Le Pen : ni droite, ni gauche !

Mais la question se pose : qui pourrait succéder à Marine Le Pen à la présidence du FN, qu’il garde ou non ce nom-là ? Si ce sont les militants qui se prononcent, le doute n’est pas permis : Marion Maréchal sera élue. Mais ce ne serait pas lui faire un cadeau. Tout d’abord, ses divergences d’opinion l’opposant au vice-président Florian Philippot seraient très préjudiciables au bon fonctionnement du parti. Ensuite, il n’est pas certain qu’elle soit assez cuirassée pour supporter les attaques et les coups bas qui s’abattraient sur elle. Enfin, à mon humble avis, une carrière plus brillante l’attend. Ce pourrait être encore Florian Philippot, bien que je ne sois pas l’un de ses fans (le risque serait alors de voir Jean-Marie Le Pen, qui apprécie avec le même enthousiasme que moi le gaulliste, mettre à exécution son projet de rassembler une extrême droite à cette droite), ou encore Louis Aliot, plus solide et davantage dans la ligne traditionnelle du parti. Mais d’autres candidats peuvent également y prétendre ; par exemple le jeune Nicolas Bay ou l’ancien Bruno Gollnisch. Ainsi, le Front national pourrait se consacrer totalement à la réussite de la prochaine campagne présidentielle de 2017, avec un programme économique mieux adapté à la situation actuelle d’une Union européenne moribonde et des opinions plus franchement définies sur certains sujets sociétaux, comme le « mariage pour tous », par exemple. Mais, surtout, ne rien changer à sa ligne de conduite continue sur l’immigration et la sécurité. Cet important changement de présidence pourrait permettre de rallier autour du nom de Marine Le Pen quelques courants et personnalités qui hésitent aujourd’hui à s’exprimer totalement, et des électeurs du centre et de gauche, et pourquoi pas, même, de l’extrême gauche ?

Ce serait là, peut-être, le coup de rein nécessaire pour accéder à la plus haute responsabilité de l’État et atteindre l’objectif fixé : être la première femme présidente de la République française

(pas d'accord sur ce point avec Manuel Gomez)

. Manuel Gomez

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens