Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2016 4 10 /03 /mars /2016 23:00
DECADENCE! MANQUE DE VIRILITE ! TRISTE TABLEAU DE DEPUTES AVEC DU ROUGE A LEVRES !

~~Napoléon n’a pas conquis l’Europe avec des grognards efféminés!

http://www.bvoltaire.fr/emmanuellefrankl/messieurs-les-deputes-ce-nest-pas-le-moment-de-feminiser-les-hommes,243915?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=bef16819f3-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-bef16819f3-30425677&mc_cid=bef16819f3&mc_eid=58ff097ba7

Messieurs les députés, ce n’est pas le moment de féminiser les hommes

Aujourd'hui Prenons garde à manier les symboles avec précaution. Emmanuelle Frankl Juriste Diplômée en psychologie, membre d’associations caritatives et de défense animale La campagne de défense des droits des femmes « Mettez du rouge », qui invite les hommes à montrer leur engagement pour la cause en s’affichant avec du rouge à lèvres, battait son plein mardi pour la Journée de la femme.

Benoist Apparu, Olivier Falorni, Denis Baupin, Jean-Christophe Lagarde, Christophe Borgel, Fabrice Verdier et Jacques Krabal se sont même fait photographier ensemble, les lèvres maquillées en rouge. Sur le fond, la cause qu’ils veulent défendre est tout à fait louable, rien à dire, sauf peut-être que, même à cette occasion, sont passées sous silence celles des violences qui sont dirigées contre les hommes par leurs compagnes, qui se développent à vitesse grand V ; mais c’est bien connu, l’homme ne peut qu’être un « affreux méchant macho ultramisogyne, véritable modèle à ne pas suivre du primate » (sic) 1.

Mais sur la forme ? Quelle mouche a piqué celui qui a imaginé pareille ineptie : déguiser les hommes en femmes pour les défendre (les femmes) ? Sur le plateau du « Grand Journal », Maïtena Biraben qui recevait les députés François de Rugy, Olivier Falorni et Christophe Borgel, mardi soir, concluait en disant que personne sur le plateau ne les avait trouvés ridicules ; ah bon, il y a eu un sondage ? Car je ne serai pas aussi catégorique qu’elle. À l’heure où le phénomène du djihadisme est majeur dans le monde, dont la France, ce n’est pas le moment de rabaisser les hommes, encore moins ceux qui représentent les citoyens !

Autant le dire : ces hommes se sont retrouvés, de fait, féminisés, loin, très loin de l’image de l’homme fort au couteau, kalach’ en bandoulière que l’État islamique véhicule et qui suscite encore des vocations en France en ce moment même. Ce n’est pas en donnant des cartables roses aux garçons et du rouge à lèvres rouge aux hommes (même symboliquement et qu’une journée par an) qu’on va améliorer la cause des femmes, car ainsi nous laissons toute la place à une idéologie qui prône une virilité barbare et cruelle en se l’appropriant entièrement. Ne pourrait-on pas laisser aux hommes une virilité certes civilisée et apaisée, mais une virilité quand même ? C’est symbolique, c’est ponctuel, cette histoire de rouge à lèvres, mais symptomatique, et dévastateur en termes d’image.

Je serais tentée de dire, presque sans rire : combien de vocations djihadistes cette image de ces députés affublés de rouge à lèvres rouge a-t-elle pu susciter ? Un pays qui montre ses hommes (qui ne sont pas n’importe quels hommes, mais des représentants de la nation) de cette façon fait-il rêver ses jeunes, surtout les plus fragiles, cibles actuelles de la propagande djihadiste ?

Ou bien au contraire ne les incite-t-il pas à rechercher une image d’homme fort ailleurs ? Prenons garde à manier les symboles avec précaution.

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens