Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2016 1 07 /03 /mars /2016 18:14
MERKEL S'ENFONCE ! LES PARTIS POPULISTES ALLEMANDS S'ENVOLENT: 10% DES ELECTEURS EN PLUS !

~~ArticlesAccueil / Articles / La Lettre d’Allemagne N°8 Mar 05Merkel PredicateurLa Lettre d’Allemagne N°8 5 mars 2016 | Polémia Email Print FriendlyFrançois Stecher, correspondant de Polémia à Hambourg. ♦ Quos vult perdere Jupiter dementat prius Dimanche dernier, la chancelière est apparue une nouvelle fois sur un plateau de télévision. Une fois encore, elle a choisi l’émission d’Anne Will, celle-là même d’où elle avait lancé son historique « Wir schaffen das ! » il y a quelques mois. Pendant une heure elle a prêché « l’impératif humanitaire », montrant la voie lumineuse et dure, celle qu’elle a tracée pour le pays, pour l’Europe, pour le monde. Elle a également marqué la frontière, dressé un mur d’enceinte : certes pas pour protéger l’Allemagne des migrants, mais bien de ses propres démons, de ses forces obscures, de ses mécréants. Enfin, elle a invité ses fidèles à avoir la foi : foi en elle, foi en sa politique, foi en un avenir radieux… --------------------------------------------------------------------------------

La route est fermée, et les Macédoniens la gardent C’était sans compter avec son voisin social-démocrate du Sud : le chancelier autrichien, visiblement peu impressionné et mécréant au cœur endurci, a tracé, quant à lui, la nouvelle frontière extérieure de l’Union européenne dans les Balkans, suscitant l’ire des organisations « humanitaires », le silence réprobateur et assourdissant de la Commission et de Mr Juncker, et recevant visiblement l’approbation massive des Autrichiens, Hongrois, Polonais, Tchèques, Slovaques, Slovènes et autres Slaves du Sud. Ce qu’il a reçu, c’est aussi le soutien, tout en discrétion et en retenue, des partis de gouvernement allemands, qui voient à juste titre l’impact positif que pourrait avoir la fermeture de la route des Balkans sur l’issue de certaines élections… Nos amis du Maghreb et d’Afghanistan

En attendant, le ministre fédéral de l’Intérieur, Thomas de Maizière, s’emploie activement à organiser le retour au pays des Marocains, Algériens et Tunisiens qui se trouvent plus ou moins indûment sur le sol allemand, et dont un certain nombre est en délicatesse avec les autorités en charge de l’ordre et de la paix civile. La presse s’est largement fait l’écho de son périple au Maghreb, et des succès qu’il semble y avoir obtenus. Malheureusement pour le gouvernement allemand, il s’agit, là encore, de dispositions pour le retour et l’expulsion : le « deutscher Michel » attend toujours des mesures concrètes pour assécher le flot des entrées. Que de telles mesures aient été prises en Allemagne-même, en réalité, peu en doutent : si le chancelier Faymann a pris les devants en faisant fermer la frontière gréco-macédonienne, c’est bien parce qu’il craignait, à juste titre, de vivre à Schärding ou à Salzburg ce qui arrive aujourd’hui à Idomeni. Mais ces mesures ne peuvent être évoquées, car elles contreviennent à la doxa.

L’Autriche n’a pas ces pudeurs, qui, non contente de fermer la frontière, lance une campagne d’information en Afghanistan, sur le thème « Les passeurs vous mentent ». Ils ne sont pas les seuls.

Et pendant ce temps…

L’AfD poursuit son ascension, lente et sûre, dans les sondages, en attendant, dimanche 13 mars, le premier verdict des urnes. Elle est désormais donnée à 17/19% en Saxe-Anhalt – contre 5 à 6% à l’été 2015 – à 11/13% en Bade-Wurtemberg et à 9/10% en Rhénanie-Palatinat – 3% l’été dernier dans ces deux derniers Länder. Angela va devoir prononcer quelques anathèmes – cette activité, il faut le craindre, va accaparer dans les mois qui viennent une part croissante de son temps.

François Stecher 4/03/2016

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens