Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2016 6 19 /03 /mars /2016 15:46
UNE SEULE ET UNIQUE VOIE D'AVENIR POUR LA VICTOIRE DU FN : LA TENDANCE MARION MARECHAL-LE PEN !

~~L’homosexuel socialiste technocrate Philippot, à la niche!

Philippot, une vieille rengaine socialiste keynésienne dépassée, sous-produit de JP Chevènement, avec un langage irréaliste et syndicaliste digne des années 60 !

MLP doit changer son discours, en se libérant de l’emprise de son jeune gourou socialiste Philippot, sous peine de perdre la Présidence du FN! !

Dans ces conditions, le FN se rapprocherait davantage de l’AfD en Allemagne! Le FN doit virer de bord d’une façon urgente avec la tendance Marion Maréchal Le Pen! Seule chance de battre les Républicains et d’attirer non seulement un électorat populaire patriote, mais aussi un électorat bourgeois, classes moyennes, cadres supérieurs,dirigeants d’entreprises, davantage éduqué au deuxième tour!

Moyennant quoi, le FN pourrait l’emporter un jour, et peut être même en 2017, si aggravation probable de la crise économique,financière, civilisationnelle, morale et migratoire !

http://metamag.fr/2016/03/17/front-national-la-ligne-marion-se-precise/ Front National : la ligne Marion se précise Accueil » Microcosme »

Front National : la ligne Marion se précise

MarionFront National : la ligne Marion se précise 17 mars 2016 0 commentaire Télécharger en PDF et imprimer Raoul Fougax ♦

Marine saisie par le doute sur la bonne stratégie du Fn Il est de relatifs silences médiatiques qui en disent plus que des entretiens manipulés. On voit moins l’omniprésent hier encore Philippot et presque plus Marine Le Pen. Ces deux ont été saisis par un doute sur leur stratégie.

Le front républicain qui a transformé le succès des premiers tours des régionales en échec présidentiel a ébranlé Marine et son gourou. Ils savent bien que certains points du programme économique inquiètent les anciens qui n’aiment pas non plus le comportement d’une fille vis-à-vis d’un père.

La personnalité de Philippot, sorte de bobo populiste, ne fait pas non plus l’unanimité, pas plus que la politique de purges à répétition. france_le mag

Face à cette image brouillée la droiture plus ferme de Marion attire de plus en plus. Elle représente la jeunesse et la nouveauté, notamment auprès de la presse étrangère qui en ferait volontiers une Jeanne d’arc numérique. Face à la question de l’euro, elle parait plus pragmatique que la direction médiatique actuelle. Elle le dit dans un entretien choc au nouveau magazine national en ligne – remarquablement bien fait- « France Le Mag ». Elle fait, pour le coup, savoir qu’elle fait partie des raisonnables, des modérés, bref qu’elle conteste la ligne Marine Le Pen-Philippot: «Il faut remettre l’euro là où il doit être. Il doit être vu comme un outil de l’économie et non comme le sujet majeur de notre programme économique. Ce n’est pas l’alpha et l’oméga des solutions».

Sur les alliances jugées indispensables maintenant pour arriver au but, elle pratique l’ouverture non pas vers les républicains mais vers les autres droites. C’est sa force. Ainsi est-elle devenue l’égérie du courant « catho tradi » tout en bénéficiant du soutien des « identitaires », l’aile la plus extrême droitière du Front National. La députée tente de construire un corpus politique original, en opposition assez radicale avec celui de sa … tante. Elle a tiré les leçons de sa déconvenue niçoise. Marion Maréchal prétend avoir trouvé la solution: non pas s’allier à la droite républicaine, mais s’associer au plus vite avec des responsables de la droite républicaine. Et de citer des noms: l’influent député Les Républicains des Alpes Maritimes Éric Ciotti (un proche de Nicolas Sarkozy), un autre élu LR, Thierry Mariani, chef de file de la Droite Populaire , ou encore l’ultra gaulliste Henri Guaino, jadis conseiller spécial du président Sarkozy, aujourd’hui en rupture de ban.

Et de citer, pour boucler le projet, les souverainistes Philippe de Villiers, Nicolas Dupont -Aignan et Jacques Myard. Une démarche à laquelle Marine Le Pen s’est toujours refusée. Elle craint une rivalité pour la présidentielle, or la présidentielle pour Marion c’est comme pour l’euro un outil et pas l’alpha et l’omega. Elle ne sera pas candidate à la présidentielle sauf imprévu, elle est de la génération des Valls et des Macron. Elle prépare avec prudence une mouvance élargie du Fn sans renier les fondamentaux historiques. Elle fait presque le pari inverse de sa tante.

Il y aura un jour après la fille contre le père, la nièce contre la tante et cette fois ce sera peut être Marine l’archaïque.

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens