Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2016 4 09 /06 /juin /2016 00:05
MAYOTTE EN FAILLITE MIGRATOIRE !

http://metamag.fr/2016/06/08/mayotte-letat-de-droit-est-bafoue/

Mayotte : l’état de droit est bafoué !

8 juin 2016 0 commentaire

Michel Lhomme, politologue ♦

Nonobstant, il confirme, sans le vouloir, tout ce que nous avons écrit sur la crise de l’île aux parfums. Nous remercions donc les autorités de corroborer nos sources et nos dires. En consultant la version complète du plan , le lecteur apprendra la confirmation qu’il n’y avait aucune vedette opérationnelle de la PAF dans les eaux mahoraises, qu’il y a bien une forte immigration malgache dans les kwassas et qu’existent des réseaux mafieux à Anjouan alimentés par les cambriolages de l’île française. De fait, le plan parle peu de la Justice et n’indique pas comment il rétablira l’état de droit à Mayotte et par exemple, fera appliquer l’assurance des scooters et des deux roues pourtant obligatoire dans les départements français. En matière de lutte contre l’immigration clandestine, aucune des actions envisagées n’est de nature à freiner sensiblement les flux migratoires parce que tout simplement l’État n’a toujours pas pris la mesure véritable des enjeux. Toutes les 24 heures, c’est l’équivalent d’une classe de primaire qui naît à Mayotte. Il y a plus et c’est un événement : pour la première fois dans un texte officiel, le plan entérine le nouveau code de l’immigration, le code de la fratrie du 7 mars 2016, code de la haute trahison des élites françaises.

Cette loi ouvre ce que nous avons appelé la logique des camps. C’est par exemple le nouveau visage « haïtien » de la place de la République à Mamoudzou. Le « parc » qui contient les expulsés a été désormais complètement bâché, afin de tenter de préserver l’intimité de ces personnes pour en quelque sorte le pérenniser. Or que ce soit à Mayotte ou ailleurs, ces mesures folles ne pourront pas être endiguées par un «accompagnement » fut-il dérisoire. La loi du 7 mars 2016 exigera un effort sans précédent et sans cesse croissant d’éducation, de santé publique et de sécurisation du territoire qu’en l’état actuel, la France comme aucun autre pays ne pourra jamais honorer.

Mayotte reste donc bien d’actualité

Un reportage d’Envoyé spécial vient même d’y être consacré avec un titre éloquent : « Mayotte, histoire d’une faillite ». Il a rappelé l’historique de Mayotte et montré comment la départementalisation électoraliste voulue par Nicolas Sarkozy fut mal préparée et faite à l’arrache. Les magistrats de la Cour des Comptes avaient décrit en janvier avec anticipation la situation financière du département et des communes mahoraises comme étant « proche de l’impasse ».

Les mesures du ministère de l’Intérieur et des Outre-mer ne sont donc pas suffisantes car c’est le Ministère des Affaires étrangères, le Quai d’Orsay qu’il faut mobiliser. C’est lui qui doit proposer des mesures concrètes et immédiates pour renforcer les relations diplomatiques avec les Comores et Madagascar. Il faut redéfinir au plus vite un socle commun de négociations et la politique régionale de la francophonie dans l’Océan Indien. Ces mesures sont indispensables pour que la France et les Comores puissent construire une politique de contrôle des migrations, de coopération régionale et de développement durable commun.

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens