Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2016 1 08 /08 /août /2016 23:00
90% DES TERRORISTES DJIDAHISTES, D'ANCIENS JOUEURS,JOUISSEURS,  DROGUES, VOLEURS INCULTES IGNARES  NON PRATIQUANTS !

http://www.bvoltaire.fr/nicolaskirkitadze/sexe-drogue-et-djihadisme,275644?mc_cid=bea083c7e9&mc_eid=58ff097ba7

Sexe, drogue et djihadisme

Aujourd'hui

image: http://cdn.bvoltaire.fr/media/2016/08/5712388507ada_1420_-1420x660.jpg

Peut-on être salafiste et dragueur ? Tenter par deux fois de rejoindre le djihad tout en se trémoussant dans des boîtes de nuit ?

image: http://0.gravatar.com/avatar/6e29aca40aca9af6c202dc96bb911772?s=320&d=mm&r=g

Nicolas Kirkitadze

Etudiant en Histoire

Peut-on être salafiste et dragueur ? Tenter par deux fois de rejoindre le djihad tout en se trémoussant dans des boîtes de nuit ? C’est, en tout cas, le parcours d’Adel Kermiche, le tueur du père Jacques Hamel. Journalistes et « experts » nous expliquent que le défunt moudjahid passait le plus clair de son temps entre les bars, la drague et le visionnage de vidéos islamistes. Il aurait même épousé religieusement plusieurs jeunes filles avant de les répudier une fois le mariage consommé.

Voilà une image qui contraste avec la réputation d’austérité et de puritanisme communément apposée aux adeptes de l’islam radical. Mais ce portrait peu orthodoxe n’est pas exclusif à Kermiche…

Souvenez-vous de Merah. N’était-il pas décrit comme un jeune fêtard bien éloigné des préoccupations théologiques ? Quant à Salah Abdeslam, d’anciens amis le disent coutumier des maisons closes belges et consommateur régulier de drogues en tous genres. Et pour finir, Mohammed Lahouaiej, le terroriste niçois : celui-ci n’observait pas le ramadan, fumait du haschisch et buvait de l’alcool. Plus étonnant, c’était aussi un séducteur hors pair multipliant les conquêtes féminines… et masculines. Comme quoi, « tout est pur à ceux qui sont purs ».

Sous des airs de commérages frivoles, ces informations nous offrent un nouvel angle de vue sur les mentalités au sein de la nébuleuse islamiste. Nous découvrons que ces terroristes ne sont pas d’austères moines-soldats débarrassés des tentations, partageant leurs journées entre la prière et le maniement des armes. Au contraire, il s’agit souvent de bons vivants, amateurs de soirées arrosées et de jolies poulettes. Tous ont eu affaire à la justice pour des délits de droit commun : vols, coups et blessures, trafic de stupéfiants, etc.

Si tous ces terroristes vont au combat la fleur au fusil, c’est bel et bien pour rejoindre la Jannah, le paradis islamique où l’on boit du « vin qui n’enivre pas » et « des liqueurs pures », où l’on y trouve des « vertueuses et belles vierges ». Bien loin du paradis chrétien où l’on a uniquement droit à la « béatitude éternelle » et à la « présence de Dieu ».

La fameuse tradition des « soixante-douze vierges », bien que non coranique, s’est vite répandue dans le monde musulman dont les guerriers endurcis étaient prêts à tomber sans faillir. Ils craignaient d’autant moins la mort qu’ils étaient persuadés de se retrouver au paradis, comme martyrs, et de se livrer corps et âme à tous les plaisirs des sens.

C’est tout naturellement que leurs successeurs moudjahid profitent dans cette vie de ce que Dieu leur fait miroiter dans l’autre. Car pourquoi s’en priver ? Il faut croire que l’hédonisme postmoderne a même déteint sur l’islamisme. De cet accouplement satanique, un hybride est né : mélange improbable entre une course aux plaisirs effrénée et un fanatisme sanguinaire.


En savoir plus sur http://www.bvoltaire.fr/nicolaskirkitadze/sexe-drogue-et-djihadisme,275644#gQSYmWgqYyo7tPQL.99

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens