Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2016 4 04 /08 /août /2016 00:11
LES BANQUES CENTRALES NE FONT QUE CREER DE LA MONNAIE POUR REPOUSSER L'INELUCTABLE EXPLOSION A VENIR !

Les banques centrales font tout ce qu’elles peuvent pour éviter un effondrement

Gordon Long

Market Research and Analytics

Publié le 02 août 2016

666 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes

Les banquiers centraux prennent à bras-le-corps un ralentissement global sans précédent

Les médias grand public semblent déterminés à ignorer l’étendue du ralentissement global en matière de commerce. Qu’il s’agisse des exportations, des importations, de la production industrielle ou de quelque autre mesure que ce soit, les faits sont indéniables. Mais les médias grand public refusent d’en parler. Ce qui soulève une question évidente – pourquoi ?

Ce qu’il est nécessaire de comprendre concernant le ralentissement économique actuel est qu’il découle du ralentissement voire de l’arrêt de deux moteurs de la croissance économique mondiale que sont les Etats-Unis et la Chine, en raison de leur incapacité à soutenir leurs taux d’expansion actuel. Les tentatives désespérées des deux pays de mettre fin à la tendance baissière ont jusqu’à présent échoué, et cette dernière continue de s’intensifier.

Vers une récession globale potentielle – agissez dès aujourd’hui ou préparez-vous à périr

Les banquiers centraux du monde sont très conscients de cette réalité, et savent à quel point une récession globale serait dévastatrice dans le contexte financier actuel de surendettement et d’effet de levier. Bien que les programmes adoptés par les banquiers centraux n’aient jusqu’à présent pas fonctionné, ces derniers savent très bien, et ce depuis le début du ralentissement économique, qu’il leur faut agir – et vite.

L’indice américain de production économique illustre ce qui s’est passé au premier trimestre de 2016 en comparaison aux autres périodes d’intervention.

Il est temps d’agir – l’échec des politiques des banques centrales les a poussées à redoubler d’efforts

Les banquiers centraux ont réagi avec force au début de cette année. Ils ont porté leurs injections de liquidité de 180 milliards de dollars par mois jusqu’à des niveaux plus de deux fois supérieurs à ceux de QE3 – et qui pourraient encore gonfler, à en croire les promesses de la banque d’Angleterre, de la BCE et de la Banque du Japon.

Banquiers centraux du monde – une réponse globale clairement coordonnée

La doctrine protectionniste de Bernanke bat désormais son plein, et les banques centrales du monde adoptent des politiques coordonnées pour faire gonfler davantage la liquidité globale.

Illustration : la doctrine protectionniste de Bernanke bat son plein

Vers un effondrement potentiel des marchés

Comme l’a expliqué l’ancien gouverneur de la Réserve fédérale, Kevin Warsh, sur CNBC, la Fed n’est pas « dépendante des données », mais « dépendante des marchés ». Les banquiers centraux réagissent face aux marchés de peur de voir s’éroder les valeurs collatérales qui soutiennent leurs dettes excessives. S’ils restent sans rien faire, l’effondrement des valeurs collatérales associé à l’implosion des remises en gage viendra submerger les marchés. Depuis le début de l’année, les marchés nous signalent d’importants renversements techniques. Les banquiers centraux n’avaient pas d’autre choix, pensent-ils, que d’adopter les programmes pour lesquels ils ont opté.

« Tête et épaules »

Je m’attendais à voir apparaître une formation en « M » depuis le creux du marché de 2009. Comme vous le verrez ci-dessous, cette formation s’est présentée, et nous avons maintenant deux directions possibles. Soit les marchés vont entamer un marché baissier séculier, soit les banques centrales vont inonder le monde de liquidités pour soutenir artificiellement les marchés.

Le graphique suivant montre que la coordination de leurs politiques de création monétaire par les banques centrales du monde, qui visent à empêcher les marchés de plonger, fonctionne encore pour le moment.

Voilà qui suggère que notre formation en « M » se transformera bientôt en une fractale de la formation en « mégaphone » que nous avons aperçue depuis l’explosion de la bulle sur la dot-com en 2000. Elle se terminera avec le léger effondrement que nous attendons depuis un certain temps déjà et qui est encore devant nous.

Leurs programmes ne fonctionneront pas – nous allons bientôt subir les conséquences de sept années de mauvaises solutions

Les actions des banquiers financiers fonctionneront temporairement, mais les cycles économiques se succèderont rapidement pour rendre leurs efforts futiles.

Attendez-vous à ce qu’une crise des devises s’abatte sur les marchés financiers en 2017.

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens