Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2016 1 01 /08 /août /2016 15:08
TERRORISER LES TERRORISTES ET BOUTER L'ISLAM, LES IMMIGRES EXTRA-EUROPEENS NON ASSIMILABLES HORS DE FRANCE !

http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2016/07/30/le-flnc-et-les-islamistes-en-corse-quand-l-etat-ne-terrorise-5831967.html

lundi 01 août 2016

Le FLNC et les islamistes en Corse : quand l'Etat ne terrorise pas les terroristes...

Non, nous ne soutenons pas l'indépendantisme corse, ni le FLNC. Face au terrorisme, il y a pourtant des choses qui, en certaines circonstances, sont bonnes à dire, qui avertissent les tueurs, qui leur signifient la détermination d'un peuple à se défendre, à répliquer aux agressions. Après tout, peut-être la mise en garde des Corses, dont on sait qu'elle doit être prise au sérieux, évitera-t-elle les drames que nous avons connus, sur le continent. Ou quelques-uns d'entre eux. Cela sera sans-doute plus efficace que les larmes, les fleurs, les bougies et les hommages dont les médias organisent systématiquement et continûment le concert, pour empêcher toute réaction populaire digne de ce nom. LFAR •

Ce que le FLNC a dit aux islamistes ...

« Votre philosophie moyenâgeuse ne nous effraie pas. L'amalgame n'existe que dans l'esprit des faibles et le peuple corse est fort (...) Sachez que toute attaque contre notre peuple connaîtrait de notre part une réponse déterminée sans aucun état d'âme »

lundi 01 août 2016Le FLNC et les islamistes en Corse : quand l'Etat ne terrorise pas les terroristes...Non, nous ne soutenons pas l'indépendantisme corse, ni le FLNC. Face au terrorisme, il y a pourtant des choses qui, en certaines circonstances, sont bonnes à dire, qui avertissent les tueurs, qui leur signifient la détermination d'un peuple à se défendre, à répliquer aux agressions. Après tout, peut-être la mise en garde des Corses, dont on sait qu'elle doit être prise au sérieux, évitera-t-elle les drames que nous avons connus, sur le continent. Ou quelques-uns d'entre eux. Cela sera sans-doute plus efficace que les larmes, les fleurs, les bougies et les hommages dont les médias organisent systématiquement et continûment le concert, pour empêcher toute réaction populaire digne de ce nom. LFAR •Ce que le FLNC a dit aux islamistes ...« Votre philosophie moyenâgeuse ne nous effraie pas. L'amalgame n'existe que dans l'esprit des faibles et le peuple corse est fort (...) Sachez que toute attaque contre notre peuple connaîtrait de notre part une réponse déterminée sans aucun état d'âme »

lundi 01 août 2016Le FLNC et les islamistes en Corse : quand l'Etat ne terrorise pas les terroristes...Non, nous ne soutenons pas l'indépendantisme corse, ni le FLNC. Face au terrorisme, il y a pourtant des choses qui, en certaines circonstances, sont bonnes à dire, qui avertissent les tueurs, qui leur signifient la détermination d'un peuple à se défendre, à répliquer aux agressions. Après tout, peut-être la mise en garde des Corses, dont on sait qu'elle doit être prise au sérieux, évitera-t-elle les drames que nous avons connus, sur le continent. Ou quelques-uns d'entre eux. Cela sera sans-doute plus efficace que les larmes, les fleurs, les bougies et les hommages dont les médias organisent systématiquement et continûment le concert, pour empêcher toute réaction populaire digne de ce nom. LFAR •Ce que le FLNC a dit aux islamistes ...« Votre philosophie moyenâgeuse ne nous effraie pas. L'amalgame n'existe que dans l'esprit des faibles et le peuple corse est fort (...) Sachez que toute attaque contre notre peuple connaîtrait de notre part une réponse déterminée sans aucun état d'âme »

http://bvoltaire.us6.list-manage.com/track/click?u=51e3861403b406b07f6c5091a&id=728b690403&e=58ff097ba7

Il n’y a pas de profil type de terroriste ? Ben voyons !

Aujourd'hui

image: http://cdn.bvoltaire.fr/media/2015/01/Charlie-Hebdo-appel-a-temoins-kouachi-1280.jpg

Voici, Monsieur Molins, de quoi vous aider à faire le job pour lequel vous êtes payé.

image: http://1.gravatar.com/avatar/77d39bfc13d6cd007a688af21382184c?s=320&d=mm&r=g

Sébastien Garenne

FacebookTwitter

Monsieur Molins, qui passez en boucle dans les médias, vous venez d’indiquer dans votre dernière interview qu’« il n’y a pas de profil type du terroriste » (sic).

Cette analyse est choquante et n’est plus supportable pour la société qui en a assez des dénis de réalité.

La France a subi plusieurs attentats. Il y a eu entre 200 et 300 morts.

Si on prend le profil des tueurs dans ces attentats depuis 2012, on peut constater au minimum les points communs suivants.

1) Ce sont tous des hommes.

2) Ils sont jeunes. Entre 18 et 31 ans.

3) Ils ont vécu leur jeunesse dans de grandes agglomérations urbaines.

3) Leur famille est originaire d’Afrique du Nord francophone : Algérie, Tunisie, Maroc, Mali.

4) Leur famille est musulmane et leurs parents leur ont donné un prénom caractéristique des musulmans.

5) Ils ont beaucoup de frères et sœurs et sont membres d’une famille nombreuse.

6) Ils ont un père absent par divorce, abandon familial ou décès.

7) Il ont un passé de délinquant par violence physique.

8) Des membres de la société ont déjà porté plainte contre eux.

9) Il ont tous eu affaire à la justice.

10) Ils ont un passé de faible pratique religieuse.

11) Ils se sont radicalisés sur le tard.

12) Leurs actes sont suicidaires.

En résumé simple :

Le terroriste qui frappe en France est un jeune entre 18 et 31 ans ayant vécu son adolescence dans une grande agglomération, dont le prénom choisi par sa famille, originaire d’Afrique du Nord, l’identifie clairement comme un musulman. Sa famille proche est nombreuse, l’éducation paternelle est défaillante.

Voici, Monsieur Molins, de quoi vous aider à faire le job pour lequel vous êtes payé.


En savoir plus sur http://www.bvoltaire.fr/sebastiengarenne/ny-a-de-profil-type-de-terroriste-ben-voyons,274609#JV0SH857BRWDJUm3.99

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2016/08/01/naivete-ignorance-ou-mensonge-diplomatique-5832371.html

Naïveté, ignorance ou mensonge diplomatique ?

Bernard Plouvier

On imagine volontiers qu’il existe des musulmans austères, honnêtes et charitables, comme il en existe chez les chrétiens et les bouddhistes. On rencontre même ce genre d’individus chez les athées !

Le Pape François, grand communicateur, mais aussi bizarre désinformateur, fait la Une des blogs du Net (et des rares journaux-papiers encore diffusés) avec sa casuistique – qui n’a guère de subtilité et moins encore d’originalité : « L’islam n’est pas le terrorisme » !

On rejoint ainsi le discours mondialiste sur l’amalgame, jugé intolérable par les dévots de l’économie globale et du pétrodollar… cet amalgame estimé, au contraire, nécessaire par tous ceux qui ont lu et médité le coran et quelques volumes de hadîths.

Certes, on veut bien reconnaître que Mahomet, homme des VIe et VIIe siècles, n’a pas vanté les mérites de la sainte Kalachnikov ou du précieux C4, ni conseillé d’utiliser les avions des lignes commerciales comme des engins de destruction massive, pas plus que les camionnettes-bélier. On imagine que l’archange Gabriel n’avait pas le don de préscience.

Toutefois, les sourates 2,3, 8, 9, 10, 22, 47, 58, 59, 60 et 61 recommandent le djihâd – la guerre sainte – avec appropriation des biens des infidèles vaincus, qui doivent être exterminés s’ils refusent de se convertir. La sourate 4 exige la mise à mort des apostats de l’islam. Il y a de quoi terroriser des populations d’infidèles, confrontées à un islam sunnite fort et violent (les Arméniens ont éprouvé cette puissance de destruction en 1896-98 puis en 1915-16, comme l’avaient fait, en 1896 et en 1903, les Macédoniens orthodoxes).

Le pape, jésuite de formation, donc a priori savant, doit avoir appris que le chiite Hassan ibn al-Sabbah (le Vieux de la Montagne) n’eut aucun mal, au XIe siècle, à créer une petite armée de terroristes, déjà gavés de haschich et de promesses d’un paradis fort terre-à-terre. Les Talibans sunnites et successeurs n’ont fait que reprendre une tradition ancestrale.

En principe, avant de prononcer sa docte ânerie sur l’islam non terroriste, le pape a dû étudier les textes d’un prêtre particulièrement instruit en cette matière, puisqu’il vivait au contact des fanatiques austères du Sahara. Dans une lettre, datée du 29 juillet 1916, Charles de Foucault (béatifié en 2005, ce n’est pas si vieux que notre jésuite ait pu l’oublier) prévoyait une flambée de haine destructrice et meurtrière de l’islam, activée par les marabouts et autres imams, dès que fléchirait la volonté pacificatrice du colonisateur blanc.

Le premier Guide suprême de la révolution iranienne, le sieur Khomeiny, pour l’élément chiite, le calife de Mossoul, Abou Bakr II, pour l’élément sunnite, ont représenté et représente toujours pour le second, les équivalents de ce qu’est un pape pour les catholiques. Et ces messieurs ont prêché la haine, le second prônant le terrorisme indifférencié, pouvant même toucher des musulmans – victimes innocentes et « dommages collatéraux » qu’allah est censé reconnaître et accueillir en son paradis.

Tendre la joue gauche après avoir été cogné sur la droite n’est, certes pas, un principe de la boxe. Se défendre lorsqu’on est attaqué est parfaitement légitime. A contrario, nier que le djihâd fasse partie intégrante des commandements fondamentaux de l’islam, c’est du pur délire… que d’aucuns, commentateurs charitables, pourraient faire passer pour une naïveté angélique, digne du proto-christianisme, époque où chaque chrétien attendait soit la parousie, soit le martyre pour rejoindre le père supposé de l’humanité dans son paradis.

Les Européens de souche, envahis et meurtris par l’islam conquérant, l’islam guerrier, l’islam terroriste, n’ont que faire de la naïveté évangélique. Ils ne doivent pas ignorer les principes de haine de leurs ennemis. La lecture du coran devrait être rendue obligatoire à tout électeur européen. Seule l’ignorance permet de croire en un islam de fantaisie, aimable et tolérant.

Quant à la diplomatie, elle n’est utile qu’aux sectateurs de l’avatar moderne du veau d’or : le pétrodollar, qui est l’un des piliers de l’économie globale, telle qu’elle est comprise à Wall Street et à Washington, vénérée par les Obama et Clinton, pantins vénaux des vrais maîtres.

Les temps de Léon XIII (l’homme de l’encyclique Rerum novarum) et de Pie XII (l’homme qui ordonné de sauver tant de proies convoitées par les nazis, dont une multitude de Juifs) sont révolus. Pour n’avoir pas compris cette triste réalité : l’évolution morbide d’un Vatican affairiste, Benoît XVI a été renvoyé comme un domestique trop usé.

Mais, était-il nécessaire de salir le prénom du saint le plus vénéré, peut-être parce qu’il fut le plus masochiste et le plus naïf de la catholicité, pour se lancer dans la grande politique globalo-mondialiste ? Après tout, si même un athée peut reconnaître la grandeur spirituelle d’un être d’exception, un prélat devrait avoir un minimum de retenue lorsqu’il se lance dans la pire démagogie.

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens