Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 15:17
MENSONGES SUR LA PNEUMONIE D'HILLARY CLINTON = MENSONGES SUR LE CANCER DE MITTERRAND !

http://www.bvoltaire.fr/andrearchimbaud/hillary-clinton-une-pneumonie-peut-en-cacher-une-autre,282141?mc_cid=ce13344ae2&mc_eid=58ff097ba7

~~ Hillary Clinton : une pneumonie peut en cacher une autre…

Aujourd'hui image: http://cdn.bvoltaire.fr/media/2016/09/hillary2-1280x660.jpg Ses jambes ne la portant plus, elle s’est fait aider par son entourage avant de s’effondrer sur la chaussée… image: http://2.gravatar.com/avatar/593bd9ca3c4090c40cc90eb9ae2e04d9?s=320&d=blank&r=g André Archimbaud Consultant stratégique Ainsi, Hillary Clinton a dû interrompre sa présence à la commémoration du 11 septembre. Ses jambes ne la portant plus, elle s’est fait aider par son entourage avant de s’effondrer sur la chaussée en attendant son véhicule, retenue in extremis par un agent des services secrets. En direct sur Internet… Elle a quitté hâtivement les lieux pour se rendre chez sa fille Chelsea, distançant une presse laissée dans le brouillard pendant plus de quatre-vingt-dix minutes. Puis ce fut la sortie à midi, la session selfie avec une petite fille bouclée, avant de monter dans son véhicule pour se rendre à sa résidence de Chappaqua. Survint, ensuite, le communiqué de presse de son médecin, le docteur Lisa Bardak, qui expliqua qu’une pneumonie avait été diagnostiquée vendredi, exigeant une prise d’antibiotiques ayant eu pour effet une déshydratation anormale, cause de l’incident du 11 septembre. Inquiétude palpable de la grande presse : les théories conspirationnistes de Trump allaient enfler, sa campagne ferait florès. Tout avait pourtant bien commencé, ce matin du 11 septembre, pour Hillary Clinton.

Le dernier sondage ABC annonçait un Trump en retard, CNN en mettait une couche de plus dans la poutinisation de Trump, tandis que l’establishment droite-gauche marchait sur Poutine « à saddamisation forcée », pour dénoncer le dernier outrage de Trump : son interview par Larry King sur la chaîne russe RT America, suite à sa comparaison (peu élogieuse pour Obama) entre les présidents russe et américain, lors du récent forum de politique étrangère organisé par NBC. Lequel Obama, « après avoir lancé des avertissements à la Russie », venait de conclure un accord avec elle sur la Syrie et prononçait de multiples déclarations martiales relatives à la Corée du Nord. Bref, la table était mise pour que la future présidente se rende solennellement, drapée de son expérience et ointe de la protection d’Obama, sur les lieux du mémorial du 11 septembre.

Hillary, réponse mondialiste aux récentes crises fabriquées par l’Ordre des siècles, devait ainsi se distinguer de Trump et de son « panier de déplorables ». Ces racistes, xénophobes, islamophobes, sexistes et tutti quanti qu’elle avait dénoncés lors d’une réunion de financement organisée par son amie Barbra Streisand. Le soir du 11 septembre, les journalistes, laissés dans l’obscurité toute la matinée, commençaient à penser qu’ils s’étaient fait balader, réalisant que la journée de vendredi avait été très chargée pour Hillary, ce qui ne lui avait laissé que très peu de temps pour subir un examen complet nécessaire à la délivrance d’un diagnostic de pneumonie. Les examens avaient sans doute été faits plus tôt, et le problème remontait à plus loin. Cachotteries…

Pneumonie ou pas, les « experts » ont conclu que madame Clinton devrait garder le lit, ne plus voyager et bien se préparer au débat du 26 septembre. Sur un plan positif, cela lui évitera de faire des gaffes, laissant Barack et Michelle Obama faire campagne à sa place afin de réparer les dégâts que Trump a récemment causés dans son électorat afro-américain, hispanophone et féminin. Sans parler des indécis qui risquent de se retourner vers un Trump imparfait mais gonflé d’énergie, face à une Hillary Clinton pas franche du collier sur son état de santé. De là à la croire plus gravement malade…

En savoir plus sur http://www.bvoltaire.fr/andrearchimbaud/hillary-clinton-une-pneumonie-peut-en-cacher-une-autre,282141#ETjHZorP9jDkhVPA.99

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens