Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 15:42
DES MILITAIRES OU DES POLICIERS NOMBREUX ET ARMES SONT NECESSAIRES A VIRY-CHATILLON POUR MAINTENIR L'ORDRE !

http://www.bvoltaire.fr/gabrielrobin/viry-chatillon-la-non-france-montre-encore-les-dents,287935?mc_cid=0cee4451d5&mc_eid=58ff097ba7

~~ Viry-Châtillon : la non-France montre encore les dents

Aujourd'hui Les policiers doivent pouvoir tirer à vue pour que la peur change enfin de camp. Gabriel Robin Juriste SG du Collectif Culture, Libertés et Création du RBM Les photos parlent d’elles-mêmes : Viry-Châtillon a été le théâtre d’une scène de guerre samedi 7 octobre. Deux véhicules de police ont été incendiés par des assaillants cagoulés, déterminés à tuer. “ « Un équipage, qui se trouvait dans un véhicule de police, était chargé de la surveillance d’une caméra vidéo près d’un feu rouge à Viry-Châtillon. Une dizaine d’individus s’en sont pris à eux avec des jets de cocktails Molotov. On a deux policiers sérieusement blessés », ” indiquait un policier à l’AFP après le drame. Quinze jours auparavant, des racailles détruisaient la caméra de vidéosurveillance du carrefour du Fournil de la cité de La Grande Borne, à l’aide d’une fourgonnette utilisée comme voiture-bélier. Cela s’était passé en pleine journée, au vu et au su de tous. Zone particulièrement criminogène, ce carrefour a été équipé d’une caméra destinée à dissuader les attaques de véhicules avec violence.

Comble du comble : les policiers attaqués étaient chargés de surveiller… les équipements de surveillance. L’un d’entre eux, âgé de 28 ans, se trouve dans un état « préoccupant et déclinant » et a été passé sous coma artificiel. Son pronostic vital est engagé. Mère de famille, sa collègue de 39 ans est toujours hospitalisée pour des brûlures. Ils sont des victimes de ces populations qui prospèrent dans les zones de non-France, se croyant intouchables du fait du laxisme judiciaire de l’État Big Mother. Choyés, gavés d’aides sociales, ils vivent d’expédients et de trafics. S’ils ne devraient pas pouvoir se rendre maîtres de pans entiers du territoire français, les faits prouvent qu’ils y ont plus d’autorité que l’État, incapable de donner à ses forces de l’ordre les moyens de correctement se défendre face à des multirécidivistes qui méprisent la vie humaine. Les policiers doivent pouvoir tirer à vue pour que la peur change enfin de camp.

Quand l’ordre public est dûment respecté, les voyous craignent la police. « J’ai le droit d’exiger l’obéissance, parce que mes ordres sont raisonnables », fait dire Saint-Exupéry à son Petit Prince. Quels sont les ordres ? Ne pas contrevenir à la loi, connue de tous les Français. Problème : ces racailles ne se vivent pas en Français. Ils ne se servent de leur nationalité que pour profiter des avantages qui en découlent. Rappelons-leur qu’ils n’ont pas à vendre impunément de la drogue. Le carrefour du Fournil de la cité de La Grande Borne ne leur appartient pas. Aucune rue n’est leur propriété en France.

S’il le faut, envoyons l’armée pour déloger les trafiquants, les émeutiers et les islamistes qui sévissent en banlieue parisienne et ailleurs. Les Français sont maîtres chez eux partout et doivent pouvoir circuler librement sur l’intégralité du territoire de la République.

Laisser des policiers peu équipés et en sous-effectif à cause des coupes budgétaires et humaines opérées par Nicolas Sarkozy, face à des mafias prêtes à livrer des guérillas insurrectionnelles, est présentement irresponsable.

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens