Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2016 7 13 /11 /novembre /2016 20:11

http://www.bvoltaire.fr/robertforrester/de-quoi-la-victoire-de-trump-est-elle-le-nom,293353?mc_cid=24073963d5&mc_eid=58ff097ba7

 

De quoi la victoire de Trump est-elle le nom ?

 HIER

 

La classe moyenne « blanche » masculine a vaincu les particularismes féministes, homosexuels, ethniques.

 

Robert Forrester


Retraité de l'Éducation nationale. Ancien membre du PCF, ligne Marchais.
 

 

 

La victoire de Donald Trump est-elle un 2005 à l’américaine ? Oui et non.

Oui car les réseaux sociaux ont joué un rôle important en passant par-dessus les médias mainstream, discrédités car considérés comme des relais de Wall Street et de l’oligarchie.

Oui car il s’agit d’un vote de rejet de l’immigration mondialiste qui tire à la baisse les salaires et accroît le chômage, dans un pays (où 100 millions de citoyens sont sans emploi) qui a fait du communautarisme un puissant instrument de division permanente et de diminution du niveau de vie, notamment depuis 2001, au profit des plus riches qui ont même accru leur richesse pendant la crise de 2008.

Non car une partie de l’oligarchie est partie prenante du programme économique de Donald Trump :
– le secteur industriel (les relocalisations favoriseront les investissements intérieurs) ;
– la Défense (doublement du budget sur 5 ans) ;
– le secteur du BTP (développement de l’immobilier et des infrastructures – des ponts en ruine, des routes, etc. – dont personne avant lui ne voulait endosser la charge !) ;
– le secteur de l’énergie (relance du schiste et du charbon) ;
– les laboratoires pharmaceutiques (il est opposé à la baisse du prix des médicaments).

Non encore car, en libéral conséquent, il veut supprimer l’Obamacare et baisser les impôts, notamment ceux des plus riches.

Le mouvement qui l’a porté à la présidence est fait de l’alliance d’une fraction de l’oligarchie opposée au capital financier : une partie des cadres (cols blancs) qui voient l’arrivée d’immigrés très qualifiés (indiens, asiatiques) d’un mauvais œil et la classe ouvrière (cols bleus) majoritairement concurrencée par l’afflux massif de Latinos, surtout des Mexicains.

Mais aussi les étudiants endettés jusqu’à la fin de leur parcours professionnel pour partie d’entre eux. Enfin, la dégradation de la situation économique a prévalu sur la fidélité partisane dans la classe moyenne, d’où le score de Trump dans l’Iowa notamment, où un grand nombre de démocrates ont voté pour lui.

Après le 2005 français et le Brexit anglais, le Yankxit ?

La victoire de Trump est l’illustration d’un mouvement de fond de contestation qui secoue le monde occidental matraqué par les mondialistes de l’oligarchie financière et qui ressemble fort à celui des années 60-70 par son côté populaire et son ampleur, mais qui s’en distingue par une couleur politique populiste qui peut se diriger vers un compromis de type gaulliste ou vers un avatar du néo-fascisme.

La classe moyenne « blanche » masculine a vaincu les particularismes féministes, homosexuels, ethniques. C’est une leçon pour les peuples autochtones encore majoritaires chez eux !

Demain le Franxit ?

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens