Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 17:11

http://www.bvoltaire.fr/pascalcelerier/fillon-la-france-blac-et-le-peuple,296870?mc_cid=df3fe67f0a&mc_eid=58ff097ba7

 

 HIER

 

La droite aisée a été séduite par sa radicalité économique. Le peuple ne le suivra que s’il fait preuve de la même radicalité en matière identitaire et sécuritaire.

 

Pascal Célérier

 

 

M. Fillon a été porté par une France qui s’est parfaitement reconnue dans son style et son programme. À l’heure où il lui faut rassembler et élargir son audience, ce n’est bien sûr pas vers la gauche et vers le centre qu’il doit se tourner, mais vers le peuple.

Il lui faut aller vers la base de la pyramide dont il occupe le sommet. Pyramide sociale, d’abord : oui, la France qui l’a choisi massivement est une France bourgeoise et aisée. Pyramide des âges, ensuite : c’est aussi une France âgée.

Le vote Fillon de la primaire ? C’est essentiellement celui de la France BLAC : Bourgeoise, Libérale, Âgée, Catho-conservatrice. Rien de répréhensible à cela. C’est même une très bonne France, parfois.

Avec ses ambiguïtés et ses contradictions, comme tout le monde. Et l’on comprend qu’elle ait eu envie de se faire entendre, à son tour, elle qui était l’oubliée ou la risée des médias. Et de la gauche.

Le libéralisme de M. Fillon lui va très bien : demander à tous les salariés de travailler plus, augmenter la TVA, repousser l’âge de la retraite pour les actifs, supprimer 500.000 postes de fonctionnaires. Pas de souci pour cette France âgée, car elle ne sera pas touchée. Mieux : l’objectif est de sauvegarder son niveau de vie, ses rentes, ses retraites. Tout bon du côté portefeuille.

Et du côté valeurs ? La défense sereine de quelques valeurs familiales, plus par l’incarnation que M. Fillon en donne – ce qui est déjà beaucoup ! — que par ses engagements programmatiques, lui va aussi très bien.

Mais voilà, en mai, c’est tout le peuple qui votera, toute la pyramide, et pas seulement la France BLAC.

Et le peuple, lui, fait un raisonnement imparable : « On va me demander de travailler plus, de faire des efforts ? Mais pour financer quoi ? La construction de mosquées ? La rémunération des imams ? L’accueil de milliers de migrants ? Des centres de déradicalisation ? Des prisons pleines à 80 % de Français “issus de l’immigration” ? Des banlieues communautarisées prises en charge, à coup de milliards d’euros, par la politique de la ville et des élus clientélistes, et d’où sont sortis nos terroristes islamistes ? »

C’est ce cri, d’abord, qui monte « du plus profond de l’âme française ». C’est ce cri qui a retenti au Royaume-Uni en juin avec le Brexit et aux États-Unis avec l’élection de Trump.

Si cette exigence-là n’est pas sérieusement prise en compte par M. Fillon, avec des mesures rapides et radicales à l’appui de sa vision, le peuple ne se reconnaîtra pas dans sa démarche.

La droite aisée a été séduite par sa radicalité économique. Le peuple ne le suivra que s’il fait preuve de la même radicalité en matière identitaire et sécuritaire.

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens