Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2016 4 29 /12 /décembre /2016 22:22

http://www.bvoltaire.fr/faridabelghoul/lecole-de-madame-peillon-ou-celle-de-monsieur-fillon,302493?mc_cid=6be5e7e740&mc_eid=58ff097ba7

 

L’école de madame

 

Peillon ou celle de

 

monsieur

 

Fillon ?

HIER

 

À force de propagande et de répression, le pouvoir pédagogiste obtient l’avilissement du maître, de son autorité et de sa fonction.

 

Farida Belghoul

Cinéaste, militante, romancière et enseignante


Porte-parole du mouvement JRE (Jour de retrait de l'école)
 

 

 

Madame Vincent Peillon avait disparu depuis que la JRE lui avait fait perdre le goût du pain en janvier 2014. Monsieur Najat Belkacem allait reprendre sa place au ministère de l’Éducation au Genre.

Fin 2016, sans complexe, le vaincu revient sur scène : « Je suis candidat à l’élection présidentielle pour que la gauche gagne » contre « l’identité nationale et la religion » qui doivent « sortir du champ politique ».

Ce retour tonitruant révèle l’enjeu de l’élection présidentielle : le génocide des hommes, programmé par des fous à la tête de sommes folles.

L’avortement de masse, la mise en vente d’embryons, d’organes d’enfants, le commerce des ventres féconds, le marché mondial des bébés, l’élimination des vieux et des handicapés, le rêve de l’homme fabriqué en laboratoire, la disparition du métier, la perte de la langue française, la fin du mariage, les attaques incessantes contre les derniers lambeaux de la famille… L’école du Parti socialiste est mise au service de ce programme-là.

Depuis 1968, la mission de l’Éducation nationale n’est plus d’instruire mais de démolir les héritages au nom de la liberté, et de broyer la civilisation au nom de l’égalité.

Dans les établissements scolaires, les jeunes sont « déconstruits », c’est-à-dire ingérables.

S’il est rarement question de l’indiscipline et de l’autorité foulée par la jeunesse du centre-ville (car il faut diviser), une étude sérieuse sur le terrain montrerait que les résultats de la violence scolaire institutionnelle sont partout.

Cette violence officielle porte un nom : le constructivisme, pédagogie mortifère qui place l’élève à égalité avec l’enseignant.

En 1989, la loi d’orientation de Lionel Jospin impose le constructivisme comme pédagogie obligatoire : le maître ne doit plus rien transmettre. L’élève, dès 6 ans, est contraint de « construire lui-même ses propres savoirs ». Il doit se débrouiller seul pour « élaborer » son petit cours d’ignare à partir de photocopies distribuées par un prof promu animateur.

Ce n’est plus 20 % d’élèves en sixième mais 40 à 99 %, selon les lieux, qui « zappent » l’orthographe, la grammaire, le calcul mental, la division à deux chiffres, et qui disposent d’un vocabulaire dérisoire… Cette ignorance spectaculaire est cachée par le ministère mais elle est confirmée par les enquêtes internationales.

Pour défendre le mariage homosexuel, la mise en cause « des stéréotypes de genre » ainsi que la « lutte contre l’homophobie » deviennent « une priorité » à l’école.

Plus la liberté et l’égalité s’immiscent dans les programmes scolaires et plus ces derniers perdent en contenu académique : exit la philo, l’histoire, le latin… et « tous à poil », comme ces élèves et leurs professeurs sur leur récente photo de classe au lycée Frédéric-Mistral d’Avignon.

À force de propagande et de répression, le pouvoir pédagogiste obtient l’avilissement du maître, de son autorité et de sa fonction.

La nature a horreur du vide. Il était donc inévitable que le téléphone portable prenne la place de l’enseignant en classe : l’éducation sexuelle est ainsi complétée par la pornographie mobile. Toléré par tous les chefs d’établissements publics (primés quand il ne remontent rien de négatif à leur hiérarchie), le portable à l’école annonçait l’introduction de la tablette numérique en classe pour aggraver le crétinisme construit. C’est chose faite, encore et toujours par le pouvoir socialiste. Une bonne raison de plus pour que la gauche perde.

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens