Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 17:46

http://www.bvoltaire.fr/florisdebonneville/mike-pence-philippe-de-villiers-meme-combat-vie,310271?mc_cid=3c58b719dd&mc_eid=58ff097ba7

 

Mike Pence et Philippe

 

de Villiers : même

 

combat pour la vie !

HIER

 

Photo : Manuel Balce Ceneta

À une semaine d’intervalle, à Paris, puis à Washington, l’avortement de masse a été dénoncé devant des dizaines puis des centaines de milliers de marcheurs.

 

Floris de Bonneville

Journaliste


Ancien directeur des rédactions de l’Agence Gamma
 

 

 

À une semaine d’intervalle, à Paris, puis à Washington, l’avortement de masse a été dénoncé devant des dizaines, puis des centaines de milliers de marcheurs. Les discours ont été tous très combatifs, dénonçant l’aberrante politique qui coûte la vie, chaque année, à travers le monde, à 50 millions d’enfants à naître. Une Saint-Barthélemy monstrueuse pour celui qui croit qu’un embryon est déjà un petit homme.

« Vous pensez qu’un avortement met un terme à une vie », a demandé, le 26 janvier, à Jean-Frédéric Poisson notre inimitable ministre de la Famille. Eh bien, ce ministre d’un gouvernement fantôme a assuré devant l’Assemblée qu’un avortement n’est pas « trancher le fil de la vie, n’est pas l’arrêt du processus de vie ».

C’est pour dénoncer de telles attitudes que Philippe de Villiers, puis le vice-président des États-Unis, ont pris la parole lors de la Marche pour la vie. À Paris, le courageux créateur du Puy du Fou n’a pas hésité à prononcer quelques phrases fortes. « L’avortement qui était une exception est devenue la règle, il est devenu totalitaire… » « Les marcheurs seront peut-être demain des délinquants, marcheurs aujourd’hui, délinquants demain, héros après-demain… » « Ne lâchez jamais sur la question de la vie, elle commande toutes les autres ! »

À Washington, c’était la première fois depuis 44 ans qu’un membre du gouvernement américain prenait la parole sur le podium. Mike Pence, entouré de sa femme et de sa fille, avec la bénédiction de son président, a été encore plus loin que Philippe de Villiers. Et l’on sait que l’impact de ces marches pour la vie et la pression des nombreux mouvements pro-life ont drastiquement fait baisser le nombre d’avortements. Près d’un million en 15 ans ! 926.000 bébés ont été interdits de vivre en 2014 contre 1.600.000 en 1990 !

Les mesures annoncées par Donald Trump pendant sa campagne, et qu’il est d’ailleurs en train de mettre en œuvre depuis une semaine, sont fortement contestées par les nombreux lobbies pro-IVG. Et les paroles prononcées par Mike Pence ne sont pas pour calmer les défenseurs des « faiseuses d’anges » :

« Notre gouvernement travaillera avec le Congrès pour mettre un terme au financement, par l’argent des contribuables, de l’avortement et des services d’avortements, et nous consacrerons cette ressource aux soins médicaux pour les femmes en Amérique.

Avant d’annoncer cette mesure, Mike Pence avait rappelé que les fondateurs des USA, il y a 240 ans, « avaient déclaré les vérités qui vont de soi, à savoir que notre Créateur nous a tous dotés de certains droits inaliénables et, parmi eux, il y a la vie, la liberté et la recherche du bonheur », alors qu’

« il y a 44 ans, notre Cour suprême a tourné le dos au premier de ces idéaux immuables. Mais aujourd’hui, trois générations plus tard, grâce à vous tous, la vie est de nouveau en train de gagner en Amérique. Cela apparaît clairement dans l’élection des majorités pro-vie au Congrès américain. »

​‌

Mike Pence n’hésite pas à se déclarer fier d’avoir désormais un président qui défend le droit à la vie. Il n’hésitera pas, non plus, comme l’avait fait Philippe de Villiers, à dire que, malgré tout,

« La vie est en train de gagner grâce à l’avancée constante de la science qui illumine de plus en plus les premiers moments de la vie chaque jour. La vie est en train de gagner grâce à la générosité des millions de familles adoptives qui ouvrent leurs cœurs et leurs maisons aux enfants dans le besoin. »

​‌

Il est dommage qu’au Front national, tout comme chez Les Républicains, un tel discours ne soit pas porté par des tickets aussi cohérents que celui que forment Trump et Pence.

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens