Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 11:03

http://www.bvoltaire.fr/pascalcelerier/conference-de-presse-de-fillon-doute-pourrait-changer-de-camp,312166?mc_cid=fecde6a85b&mc_eid=58ff097ba7

 

Conférence de presse de

 

Fillon : le doute pourrait

 

changer de camp

AUJOURD'HUI

 

En créant l’événement par l’annonce de cette conférence de presse, M. Fillon a immédiatement placé sa personne et son propos à une certaine hauteur.

 

Pascal Célérier

 

Dans la carrière politique de François Fillon, et dans l’histoire politique de la Ve République, cette conférence de presse fera date, quelle que soit l’évolution de la campagne, et de l’affaire Fillon.

D’abord par le choix de ce mode de communication. En créant l’événement par l’annonce de cette conférence de presse, M. Fillon a immédiatement placé sa personne et son propos à une certaine hauteur. Nettement au-dessus du « 20 Heures » de TF1, ou du message Facebook. Quelle hauteur ? Celle d’un homme d’État, dans la lignée des grandes conférences de presse présidentielles. Une hauteur manifestant la gravité de l’enjeu.

Mais cette conférence du 6 février 2017 marquera aussi un tournant car les Français de droite plongés dans le doute depuis dix jours auront le sentiment d’avoir enfin retrouvé l’homme qu’ils avaient désigné il y a deux mois. Et qui, il faut bien le dire, semblait ne pas répondre depuis le début de cette crise.

L’homme courageux et tenace, capable de faire face, d’assumer, de se défendre, de répondre aux accusations.

L’homme résolu à affronter le système des médias. Et, pour le coup, l’affrontement n’était pas une posture.

Sur le fond de l’affaire, il a rappelé quelques vérités de bon sens que l’emballement médiatique rendait inaudibles : la légalité de ces emplois, la liberté du parlementaire quant au choix et à la rémunération de ses collaborateurs dans l’enveloppe attribuée, la grande variété de leur travail.

Il s’est, aussi, légitimement appuyé sur deux grands principes constitutionnels : la séparation des pouvoirs et le secret de l’instruction, particulièrement bafoués ces derniers jours.

Il a su, encore, sans effet de manche à la Sarkozy ou à la Chirac, retourner le doute à son avantage. Oui, le moment de l’éclatement de cette affaire et la rapidité du parquet sont pour le moins troublants. Oui, alors que plus de cent parlementaires emploient des membres de leur famille, cet acharnement sur son cas et sa famille pose question. Oui, présenter tous les jours un nouvel aspect des mêmes faits, sans élément réellement nouveau, comme une révélation sensationnelle (montants cumulés en brut sur plusieurs années pour atteindre le chiffre magique du million, fac-similé d’un chèque, absence de badge) n’est pas à l’honneur de la presse française.

Politiquement, à droite, Fillon se sait et se situe comme LE candidat incontournable, irremplaçable. Désigné par plus de trois millions d’électeurs, il peut légitimement se présenter, non comme « le candidat d’un parti » mais du peuple de droite. Cette onction populaire anéantit tout recours à un plan B, à commencer par le rappel du recalé Juppé. À droite, tous savent désormais qu’ils sont pris dans cet étau gaullien.

Si aucune autre révélation solide ne vient relancer le doute que M. Fillon a, ce soir, réussi à dissiper dans son électorat, cette conférence de presse marquera le début de sa résurrection. Mais elle lui donnera aussi une arme redoutable contre la gauche qui apparaîtra alors, dans l’esprit de bien des Français, comme l’instigatrice de cette tentative de déstabilisation politique, destinée à conserver le pouvoir par tous les moyens.

Surtout, cet « homme debout » dans l’épreuve a de nouveau manifesté un style fait de retenue, d’équilibre et de détermination que l’on n’a plus vu depuis longtemps à l’Élysée et que l’on est bien en peine de déceler chez les autres candidats à cette présidentielle.

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

fifileriri 09/02/2017 21:47

Le Parquet national financier ne serait pas la juridiction appropriée pour instruire l'affaire (aux multiples facettes => multiples chefs d'inculpation :conflit d’intérêts,prise illégale d’intérêts,détournements de fonds publics,abus de biens sociaux,emplois fictifs,violation du règlement des assemblées…etc)selon le clan Fillon.La presse ainsi que la justice ne seraient pas qualifiées pour savoir si les agissements de M. Fillon sont délictueux.Mieux:la presse et la justice seraient les ennemies jurées de M. Fillon et donc de la démocratie.Ces affirmations/assertions appellent deux réflexions.Tout d'abord on connaît peu de démocratie vivante et pérenne privée de presse libre et de justice indépendante.Dans les dictatures/régimes autoritaires la justice comme la presse sont aux ordres du pouvoir exécutif.On peut donc entrevoir la façon dont M. Fillon exercerait le pouvoir en considérant que la justice et la presse sont les ennemies de la démocratie…On peut légitimement s’en inquiéter.D'autre part,si la justice n'est pas habilitée à rendre la justice (y compris lorsqu'un député est impliqué)alors les institutions sont illégitimes,sont frappées d'illégitimité.Le clan Fillon a martelé :« la justice est nulle ».Dès lors,on peut penser,dans la mesure où M.Fillon entend prendre le pouvoir (briguant la magistrature suprême)qu’il cherche à se soustraire à la justice en se prévalant de sa qualité (député)et qu’il prépare un « coup d’état institutionnel ».

marcrousset 09/02/2017 22:44

Fillon a le droit juridique et constitutionnel parlementaire de dépenser son allocation comme il l'entend! En droit il a 100% raison et de plus la procédure est illégale car il n'a pas détourné de fonds! Il n'y a aucune indication selon la loi de contraintes à respecter par le député qui est libre de faire ce qu'il veut de son allocation avec sa femme ou sa maitresse ! On se fout donc de ce problème qui n'a riien à voir avec les comptes en Suisse ;, les mensonges d'un Tapie ou d'un Cahuzac!

CE qu'il faut,c'est relever la France avec le moins mauvais des candidats IL se trouve que c'est Fillon, un homme honnête avec son compte en banque au Crédit Agricole de Sablé/Sarthe!

Ribus 07/02/2017 20:34

La conférence de presse de M. Fillon a été très réussie en effet et il était temps de mettre les points sur les »i ». Mais, je crois que cette intervention a un peu tardé car il était nécessaire de bien la préparer. Ce seul fait tranche avec l’amateurisme de Hollande et la précipitation coutumière de Sarkozy.

Les journaleux disent souvent que Fillon est triste, pas drôle etc ...etc…. Eh bien, c’est très bien ! On a peut être envie d’un homme qui incarne avec dignité et gravité la fonction car les guignols ne nous font plus rire.

Je pense aussi que l’acharnement de la presse et d’une certaine justice contre Fillon va lui être finalement profitable car il a osé remettre ces « pouvoirs » à leur place en leur rappelant que ce ne sont pas la presse et les juges qui désignent les candidats ; c’est nous, le peuple.

Il va falloir qu’on en fasse de même avec les banques et l’oligarchie en leur disant très fort que c’est le peuple encore qui choisit le président et pas eux. C’est une des raisons qui doit conduire à la démolition de la candidature Macron que l’on veut nous imposer.

marcrousset 07/02/2017 21:25

100 000% d'accord avec vous, Cher Ami! Cette Conférence où Fillon s'est révélé, me donne encore plus envie de voter Fillon avec un coup de pied au cul pour Macron!

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens