Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 14:47

http://www.bvoltaire.fr/de-cahuzac-a-roux-quinquennat-socialiste-arroseurs-arroses/?mc_cid=fec01a3e60&mc_eid=58ff097ba7

 

De Cahuzac à Le Roux : le quinquennat socialiste des arroseurs arrosés

AUJOURD'HUI

 

On ne peut qu’admirer la constance des socialistes au pouvoir.

 

Pascal Célérier

 

Une chose m’avait frappé lorsque éclata, le 25 janvier dernier, l’affaire Fillon : c’était la réaction immédiate du ministre de l’Intérieur au micro de RTL. Il était dans les starting-blocks, visiblement. Lui qui aurait dû affronter les questions d’Élizabeth Martichoux sur les cafouillages-tripatouillages des chiffres de la primaire socialiste, il avait du meilleur pain à se mettre sous la dent et à nous déverser dans le micro : l’affaire Fillon et cet article du Canard. De longues minutes à nous dire que « cette affaire était très grave », que, pour un « candidat à la magistrature suprême », etc.

M. Le Roux n’est pas candidat à la magistrature suprême. Il est juste ministre de l’Intérieur chargé d’organiser les élections. Accessoirement, depuis le début de cette affaire-opéra dont il entonna l’ouverture au micro de RTL, il en est le grand commentateur, prodiguant ses leçons : « Il faut que M. Fillon donne des explications. » Et au Point, le 2 mars dernier :

« Le gouvernement n’est absolument pour rien dans les turpitudes de François Fillon. Il n’y a pas de complot. On a l’impression que c’est le gouvernement qui mène l’enquête contre François Fillon. Non, ce sont les juges. Pourquoi faudrait-il qu’il y ait toujours un complot quand on doit répondre devant la justice et quand on est un élu ? Il n’y a pas de complot, il y a des faits qui sont reprochés et sur lesquels chacun doit s’expliquer, François Fillon comme d’autres. Il n’y a aucune dimension politique […] À faire monter les extrêmes, on se retrouve vite dans une situation qui peut devenir difficile. »

​‌

C’est ce qu’il y a de bien, avec les socialistes : pas besoin d’en rajouter, ils ont tout dit. Il suffit de changer Fillon et de mettre Le Roux. À quelques différences près, tout de même : pour un socialiste, la presse va mettre des mois à enquêter, si elle daigne le faire, Le Canard ne s’ébrouera pas si vite et les juges, eux, vont… temporiser. Au moins n’ont-ils pas pu faire autrement, avec Bruno Le Roux, que d’ouvrir une enquête préliminaire…

Mais on ne peut qu’admirer la constance des socialistes au pouvoir. Le quinquennat Hollande s’ouvrit avec la chasse à la fraude fiscale dont le héraut était M. Cahuzac et va se terminer par les leçons d’éthique dans le recrutement des collaborateurs parlementaires données par M. Le Roux.

Au fait, nos bruyants porteurs de casseroles sont-ils allés réveiller M. Le Roux ? Ou Mme Houlette ?


Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens