Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 09:07

http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-trump-a-attaque-la-syrie-et-maintenant-.aspx?article=10710964354H11690&redirect=false&contributor=Ron+Paul.

 

 

Trump a attaqué la Syrie… et maintenant ?

 

   
 

L’attaque portée jeudi par les Etats-Unis contre la Syrie représente certainement le plus rapide retournement de politiques étrangères de l’Histoire. Moins d’une semaine après que la Maison blanche a donné à Assad la permission de demeurer président de son propre pays, le président Trump a décidé que les Etats-Unis se devaient d’attaquer la Syrie et de demander le renversement d’Assad suite à l’attaque chimique qui a eu lieu de début de semaine. Trump a blâmé Assad pour cette attaque, et décrété que « quelque chose sera fait » pour le punir. Moins de deux jours plus tard, 59 missiles Tomahawk (qui coûtent 1,5 million de dollars pièce) ont été lâchés sur un aéroport militaire à proximité de l’endroit où a eu lieu l’attaque chimique.

Le président Trump a décrété qu’il était « vital pour les intérêts nationaux des Etats-Unis » d’attaquer la Syrie en conséquence de cette attaque au gaz toxique. C’est absolument insensé. Même si ce que dit Trump concernant l’attaque est vrai – et nous n’en avons pour l’instant reçu aucune preuve – il n’y a rien, dans le cadre de cet incident isolé de cruauté inhumaine à des milliers de kilomètres de nos frontières, qui relève des « intérêts nationaux des Etats-Unis ». Et même si Assad était vraiment responsable du gazage de son propre peuple, si tant est qu’il ait la possibilité de lancer une attaque chimique contre les Etats-Unis, il reste très peu probable qu’il le fasse un jour.

Dès la minute où Assad s’est vu blâmer pour l’attaque chimique, j’ai exprimé mes doutes quant à cette allégation. Il est tout simplement insensé qu’il ait pris la décision de gazer ses citoyens à l’aide d’une arme chimique, après que ses troupes ont avancé contre ISIS et Al-Qaeda et que les Etats-Unis ont annoncé ne plus souhaiter un changement de régime. Cela représenterait un acte suicidaire à l’aube de sa victoire potentielle, et non un avantage stratégique ou tactique. Il y a de fortes chances que cette attaque ait été lancée par les rebelles – ou même par notre propre CIA – dans un dernier effort d’anticiper un échec des troupes rebelles dans le cadre d’un conflit qui dure déjà depuis six ans.

Les néoconservateurs et les médias conventionnels pourraient-ils nous avoir menti concernant ce qui se passe en Syrie ? Bien sûr que oui. Ils nous ont menti concernant l’Irak, et concernant Kadhafi. Ils nous ont menti depuis le début pour nous pousser à demander un changement de régime en Syrie. Nous devrions toujours croire qu’ils nous mentent.

Qui bénéficie de l’attaque des Etats-Unis contre la Syrie ? ISIS. Qui, immédiatement après l’attaque, a lancé une offensive terrestre. Le président Trump souhaite-t-il vraiment faire des Etats-Unis une force aérienne d’ISIS ?

L’attaque chimique, qui a fait plus de 70 victimes civiles, représente un acte terrible qui doit être condamné. Mais il nous faut aussi nous rappeler que les bombes américaines en Syrie ont déjà tué des centaines de civils. Très récemment, les bombes américaines ont tué 300 civils irakiens dans le cadre d’une seule attaque ! Être tué par du gaz toxique ou par un missile américain fait-il vraiment une différence ?

Le président Trump a attaqué la Syrie… et maintenant ? La Russie continue d’affirmer que le gaz toxique a fui en conséquence du lâchage d’une bombe syrienne conventionnelle sur une usine d’armes chimiques d’ISIS. Moscou se dit déterminée à défendre son alliée, la Syrie. Trump déclarera-t-il une zone d’exclusion aérienne au-dessus de certaines régions de la Syrie dans une tentative d’empêcher les Russes de les survoler ? Certains pensent que c’est ce qu’il fera ensuite. Et une telle décision serait susceptible de nous rapprocher plus encore d’une troisième guerre mondiale.

L’attaque lancée par Donald Trump contre la Syrie était clairement illégale. En revanche, le Congrès ne fait preuve d’aucun désir de régner sur son président hors-de-contrôle. Nous devrions craindre toute escalade du conflit par les Etats-Unis, et demander à nos représentants de s’y opposer à tout prix. L’heure est venue de demander à Capitol Hill de mettre fin à l’intervention militaire américaine en Syrie !

 


 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens