Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2017 3 05 /04 /avril /2017 11:40

https://metamag.fr/2017/04/04/melenchon-a-t-il-raison-de-faire-du-coluche-ses-meetings-deviennent-des-sketches/

 

Mélenchon a-t-il raison de faire du

 

Coluche? Ses meetings deviennent des

 

sketches

Accueil » Microcosme » Mélenchon a-t-il raison de faire du Coluche? Ses meetings deviennent des sketches

 

Mélenchon a-t-il raison de faire du Coluche? Ses meetings deviennent des sketches

4 avril 2017 0 commentaire

 

 

Raoul Fougax, journaliste ♦

Mélenchon ne fait plus peur, il fait rire. Comme il est bon, il fait rire beaucoup et comme ça lui plait il en fait des tonnes.

Dans ses meetings, il y a, en ce moment, plus de rires que d’applaudissements. Il devrait s’en inquiéter. Ses réunions sont pleines car elles sont un spectacle. On y va pour saluer l’artiste mais, pour voter pour lui, cela risque d’être autre chose. Il y a du Coluche dans ce nouveau Mélenchon, il y a même de plus en plus de Coluche et de moins en moins de Mélenchon. Comme l’amuseur, il sait pointer où ça fait mal. Il joue de situations et de détails qui parlent aux gens.

Mais, comme il n’est pas Coluche, cet exercice connait ses limites et empêche peut être les électeurs de comprendre le projet politique global du candidat de l’extrême gauche. Le Robespierre de Facebook transforme la campagne en « il était une fois la révolution » pas registre grand soir cependant mais plutôt comédie musicale.

Cela fait parti bien sûr de sa popularité dans les médias qui aimeraient bien le voir dépasser dans les sondages François Fillon. Une opération sondagière parait d’ailleurs en cours, relayée par les télés, partenaires des officines de formatage d’opinion.

Il fait du monde mais ce monde peut-il se transformer en électeurs, ce n’est pas sûr. Le pire pour lui serait de se prendre au jeu de l’engouement médiatique et d’en faire de plus en plus dans une escalade jusqu’à en faire trop et que le bateleur ne l’emporte sur le politique. Les tribuns du peuple ne sont jamais des comiques.

Cela étant, il est vrai qu’en comparaison au sinistre Hamon, il a tout pour plaire à la gauche de la gauche. Il ne risque rien du coté des deux candidats trotskystes insignifiants. Cela fait tout de même 4 candidats de la gauche de la gauche dans un pays qui est, on le sait, à droite, même si les électeurs ont du mal à le dire face à la diabolisation médiatique de François Fillon.

La surprise du scrutin pourrait être plus du coté de Dupont Aignan que de Mélenchon. Certains électeurs de droite qui ne veulent pas franchir le pas Marine, mais qui trouvent que Fillon ce n’est pas clair pourraient voter pour leurs idées, comme une sorte de vote blanc de droite représenté par Nicolas Dupont-Aignan. S’il fait plus de 6%, il va peser dans le second tour et aura un rôle.

Mélenchon sera bien au-dessus, mais si aucun candidat de gauche n’est qualifié pour le second tour, cela ne servira politiquement à rien. Après avoir joué à guichets fermés, le mouvement des insoumis se trouvera devant l’affiche « relâche ».

Pour qui voteront-ils au second tour ?

Personne ne peut le dire même pas Mélenchon. Il aura un sacré problème car plus proche de Marine que de Macron et Fillon dans la défense du petit peuple et vis à vis de l’Europe, il ne peut l’avouer. Son positionnement anti-fasciste, type guerre d’Espagne de 36, et sa volonté de capter le vote immigré, couper tous ponts avec l’autre vote du peuple, cela devrait le faire réfléchir… mais pour briser les tabous, n’est pas Coluche qui veut.

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens