VIDEO. Jean-Marie Le Pen accuse sa fille de «paranoïa» et sa petite-fille de lâcheté

FRONT NATIONAL Le président d’honneur du FN règle ses comptes avec Marine Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen…

H. B.

— 

Jean-Marie Le Pen, exclu du FN mais rétabli comme président d'honneur du parti à la suite d'une décision de justice, le 31 mai 2017 en conférence de presse à Marignane

Jean-Marie Le Pen, exclu du FN mais rétabli comme président d'honneur du parti à la suite d'une décision de justice, le 31 mai 2017 en conférence de presse à Marignane — FRANCK PENNANT / AFP

Règlements de compte dans le clan Le Pen. Dans son 477e journal de bord vidéo diffusé ce jeudi, Jean-Marie Le Pen s’en est à nouveau pris à sa fille Marine Le Pen qui lui a interdit ce mardi l’accès au siège du FN à Nanterre où se déroulait une réunion du bureau politique frontiste.

« Je pensais honnêtement que Marine Le Pen avait intégré la réalité des deux échecs qu’elle a subis mais qu’elle semble par paranoïa avoir transformés en succès, paraît-il, et que cette réflexion allait l’amener probablement à admettre au sein du bureau politique des débats qui n’avaient pas jusque-là eu l’occasion de se dérouler, malheureusement », explique-t-il dans la vidéo. « Eh bien, pas du tout ! Marine Le Pen n’a pas changé d’opinion. Elle est toujours sûre d’elle-même et dominatrice et malgré les échecs, elle tient à ne surtout pas en discuter avec qui que ce soit. »

Marion Maréchal-Le Pen, « c’est courage, fuyons ! »

Mais le patriarche du clan Le Pen ne s’est pas contenté de critiquer sa fille. Evoquant le refus de sa petite-fille Marion Maréchal Le Pen de briguer un nouveau mandat dans le Vaucluse, il a lancé à son sujet « c’est courage, fuyons ! ».

>> A lire aussi : Pour Jean-Marie Le Pen, Florian Philippot est «l’un des principaux responsables» de la défaite de Marine Le Pen

« L’un a menacé de partir (Florian Philippot). L’autre, qui était la plus populaire, s’est retirée sans qu’on sache très bien pourquoi, perdant d’ailleurs à cette occasion son siège, le siège de Carpentras, qui est passé à un autre parti », a notamment expliqué le président d’honneur du parti.