Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 septembre 2016 2 27 /09 /septembre /2016 11:59
CALAIS PARTOUT EN FRANCE : HOLLANDE, UN TRAITRE SOCIALISTE ARRIVISTE ENARQUE QUI N'A RIEN DANS SON PANTALON !

http://www.bvoltaire.fr/gabrielrobin/migrants-quand-francois-hollande-joue-avec-les-nerfs-des-francais,285005?mc_cid=79e4e235ca&mc_eid=58ff097ba7

~~ Migrants » : quand François Hollande joue avec les nerfs des Français

Aujourd'hui François Hollande a décidé de s’attaquer au problème calaisien. Gabriel Robin Juriste SG du Collectif Culture, Libertés et Création du RBM

Concentré sur une mission quasi impossible qui devrait l’amener à être réélu en 2017, François Hollande a décidé de s’attaquer au problème calaisien. Présent à Calais le lundi 26 septembre, le très impopulaire dixième président de la Ve République a pris soin d’éviter le cœur du problème en ne se rendant pas directement dans la « jungle » pour constater par lui-même les dégâts provoqués par l’immigration de masse. François Hollande n’est pas un homme courageux, comme le démontre sa venue à Calais sous le faux prétexte de poser la première pierre de « Calais Port 2015 ». Si le Président sent bien que les Français sont excédés par la crise migratoire, il n’a pas les armes pour y répondre et ne le sait que trop bien. Ainsi, il s’attache à détourner l’attention en ne s’attaquant qu’à la « jungle de Calais » de sinistre réputation. Plutôt que de placer les « migrants » dans des charters comme cela devrait être fait, le Président soutient la construction de Calais miniatures sur l’ensemble du territoire français, à l’exception de la Corse. Évidemment, si l’on tient compte de la démographie et du manque de volonté politique contre l’immigration massive en France et en Europe, ces petits Calais en gestation sont appelés à s’agrandir considérablement. « Notre volonté, c’est de démanteler Calais entièrement et de pouvoir avoir des centres d’accueil et d’orientation répartis sur l’ensemble du territoire », a affirmé François Hollande. Avant d’enfoncer le clou en déclarant avec un aplomb incroyable que « la France, ce n’est pas une France où on trouvera des campements. Il ne peut pas y avoir, en France, de camps. »

Nous prendrait-il tous pour des idiots ? En Australie, il n’y a pas de camps puisque les bateaux chargés de « migrants » sont abordés puis ramenés chez eux. En France, il y a des camps et il continuera à y en avoir avec les politiques menées par le gouvernement. Quant à Nicolas Sarkozy, il tenait exactement le même discours daté lorsqu’il était lui-même président de la République. Non, il ne suffira pas de « lutter contre les passeurs », de « démanteler les camps » ou de demander aux Britanniques de « prendre leur part dans l’effort humanitaire que la France accomplit ici et continuera à accomplir demain », comme l’a dit le candidat socialiste aux primaires. Pour ne plus voir de situation calaisienne en France, il faut en finir avec une logique mortifère d’accueil inconditionnel à l’autre imposée par les politiques européennes et le lobbying d’associations subventionnées de l’extérieur pour abolir les frontières nationales. Il convient, aussi, de révéler la vérité sur ces « migrants » dont on nous rebat les oreilles. L’ultra-majorité d’entre eux ne vient pas de Syrie mais de pays d’Afrique comme l’Érythrée ou le Soudan…

Fuyant la guerre chez eux, pour certains du moins, ils finiront par l’apporter chez nous. En l’état des choses, démanteler Calais revient à généraliser Calais à la France entière. Si François Hollande l’ignore, c’est qu’il n’est pas à la hauteur de ses fonctions. Mais ça, nous le savions déjà

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article
27 septembre 2016 2 27 /09 /septembre /2016 09:15
LES ANGLAIS DU BREXIT HOSTILES A L'ARMEE EUROPEENNE MONTRENT OFFICIELLEMENT LEUR VRAI VISAGE !

http://actu.orange.fr/monde/ue-londres-continuera-de-s-opposer-a-toute-idee-d-une-armee-europeenne-CNT000000uhFVO.html

~~  .. Toutes les news Monde UE:

Londres continuera de "s'opposer à toute idée d'une armée européenne"

Londres continuera de Le secrétaire d'Etat britannique à la Défense Michael Fallon, le 21 septembre 2016 à Bagdad ©Hadi Mizban, AFP A lire aussi Défense européenne: Hollande estime que France Défense européenne: Hollande estime que "la France fait l'effort principal" mais "ne peut pas être seule" Monde Hollande : la présidentielle américaine change la donne pour la défense de l'UE AFP, publié le mardi 27 septembre 2016 à 09h31 UE:

Londres continuera de "s'opposer à toute idée d'une armée européenne", affirme le secrétaire d'Etat britannique à la Défense Michael Fallon Le Royaume-Uni, même en dehors de l'Union européenne, restera opposé "à toute idée d'une armée européenne" car l'Otan doit rester "la pierre angulaire de la défense de l'Europe", a déclaré mardi le secrétaire d'Etat britannique à la Défense Michael Fallon.

"Nous sommes d'accord sur le fait que l'Europe doit faire davantage pour répondre aux défis du terrorisme et de l'immigration, mais nous allons continuer à nous opposer à toute idée d'une armée européenne ou d'un quartier général pour une armée européenne, qui reviendrait simplement à saper (l'autorité de) l'Otan", a-t-il affirmé à son arrivée à une réunion des ministres de la Défense de l'UE à Bratislava.

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 10:49
L'ISLAM DOIT FAIRE SA REVOLUTION SCHISMATIQUE OU QUITTER LA FRANCE !

http://www.bvoltaire.fr/richardpascal/a-quand-la-revolution-schismatique-de-lislam,284643?mc_cid=3e2179302a&mc_eid=58ff097ba7

~~ À quand la révolution schismatique de l’islam ?

Aujourd'hui En terme d’évolution, nombreux sont ceux qui condamnent la religion musulmane dans ce qu’elle a de plus rétrograde. Richard Pascal Le pape François a reçu, samedi 24 septembre, les rescapés et les proches des victimes de l’attentat de Nice. Ce faisant, le pape était dans son rôle. Quoi de plus normal ? Un rabbin, un évêque et un imam furent aussi du voyage. Témoignage sans équivoque d’un idéal œcuménique. Cette invitation des trois religions du Livre est un message fort adressé à toutes les communautés religieuses sur ce que doit être l’universalité de la compassion. Les messages de cet ordre adressés par les plus hautes autorités d’un culte n’ont rien d’anodin. Ils sont un symbole hyperbolique et véhiculent une image forte qui va au-delà de la simple pensée des dogmes monothéistes. Si nous sommes conscients et convaincus du bien-fondé de tels messages, il faut être vigilant sur tout ce qui pourrait être exploité, voire surexploité par des porteurs de convictions moins humanistes. En effet, quelle est la perception de l’islam extrémiste et ultra-orthodoxe lorsqu’un pape embrasse le Coran ? Quel message reçoit-il ? On est en droit de s’interroger ! Certes, les savants du Livre les plus ouverts y verront le témoignage d’une foi universelle. Mais il est à craindre que tous n’en tireront pas cette conclusion.

L’image d’un pape embrassant le « saint Coran » ou les pieds d’un migrant pourrait être contre-productive et assimilée à une soumission par une partie de l’islam la moins évoluée. Faut-il rajouter qu’en terme d’évolution, nombreux sont ceux qui condamnent à juste titre la religion musulmane dans ce qu’elle a de plus violent, rétrograde et anachronique.

Il est vrai que la chrétienté en Occident a eu aussi ses lentes évolutions. Ainsi, il faut rappeler que le concile de Trente, qui se déroula entre 1545 et 1563, décréta parmi d’autres choses que l’interprétation des résultats scientifiques incombait à l’Église. Et il aura fallu 300 ans après son procès pour que l’Église catholique réhabilite Galilée, lors du discours de Jean-Paul II aux participants à la session plénière de l’Académie pontificale des sciences le 31 octobre 1992.

Depuis le XVIe siècle, l’Église fait progressivement son mea culpa sur ses « hétérodoxies ». Malheureusement, tel n’est pas encore le cas de toutes les religions

! N’est-il pas temps que l’islam fasse sa révolution schismatique ?

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 09:21
ON NE PEUT PAS GARDER 29% D'UNE COMMUNAUTE TENTEE PAR LA CHARIA! SARKO A RAISON AVEC SES BELLES PAROLES !

http://actu.orange.fr/france/sarkozy-on-ne-peut-pas-garder-29-d-une-communaute-tentee-par-la-charia-CNT000000uexlK.html

~~Sarkozy: "on ne peut pas garder 29% d'une communauté", tentée par la charia

7

Nicolas Sarkozy dénonce "la tyrannie des minorités" France Juppé : "Assez d'amalgames, assez de frénésie" sur l'islam et l'intégration AFP, publié le lundi 26 septembre 2016 à 09h33 Politique: Sarkozy estime qu'"on ne peut pas garder 29% d'une communauté qui se trouve tentée par la charia" Nicolas Sarkozy a réaffirmé lundi son objectif d'"assimilation" de l'immigration, jugeant, en s'appuyant sur une récente étude de l'institut Montaigne, qu'on ne pouvait pas "garder" en France "29% d'une communauté qui se trouve tentée par la charia" en France. "La dernière étude d'une fondation privée, l'Institut Montaigne, est extrêmement préoccupante": "un quart des plus jeunes musulmans sont tentés par une forme de radicalité". "Il n'y a aucune hystérie là-dedans", a déclaré M. Sarkozy sur Europe 1. "La réalité est là: l'intégration républicaine n'a pas fonctionné, ne fonctionne pas, il faut passer à l'assimilation. On ne peut pas garder 29% d'une communauté qui se trouve tentée par la charia, ou alors on est irresponsable", a poursuivi le candidat à l'Elysée via la primaire de la droite (20-27 novembre). "Cet amalgame (entre musulmans et terroristes, ndlr) est scandaleux, mais tous les amalgames (le sont, ndlr) !

Parce que l'hystérie que j'observe, c'est que quand on prononce le mot islam on est immédiatement accusé d'être islamophobe. C'est pas de l'hystérie ça ?" Une enquête de l'Ifop pour l'Institut Montaigne sur les Musulmans de France a distingué trois grands groupes, en fonction des pratiques des personnes sondées, de leur attachement à la laïcité, au port du voile ou à la viande halal. Le premier groupe, largement majoritaire avec 46%, compte des musulmans "soit totalement sécularisés, soit en train d'achever leur intégration" sans renier leur religion.

Un deuxième groupe, représentant 25%, est plus pieux et plus identitaire tout en rejetant le voile intégral.

Le dernier groupe, que l'Ifop évalue à 28%, réunit des croyants qui ont "adopté un système de valeurs clairement opposé aux valeurs de la République", s'affirmant "en marge de la société".

Les jeunes, les moins insérés dans l'emploi et les convertis sont les plus disposés à adhérer à ce modèle, jusqu'à 50%.

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 09:15
HONTE A DE GAULLE POUR AVOIR ABANDONNE LES HARKIS !

http://www.bvoltaire.fr/florisdebonneville/harkis-hollande-a-besoin-de-troupes-pour-sa-campagne,284774?mc_cid=3e2179302a&mc_eid=58ff097ba7

~~ Harkis : Hollande a besoin de troupes pour sa campagne…

Aujourd'hui Le coup de com’ de François Hollande fera-t-il long feu ou fera-t-il la balance le 23 avril prochain ? Floris de Bonneville Journaliste Ancien directeur des rédactions de l’Agence Gamma François Hollande nous les fera toutes ! Au point de se demander quelle sera sa prochaine clientèle. Les footeux ? Les routiers ? Dimanche, c’était aux harkis qu’il s’est adressé. Quelques dizaines de milliers de voix à récupérer – peut-être – par ces temps de disette électorale prophétisés par les sondages. À l’occasion de la Journée nationale d’hommage aux harkis instituée par décret en mars 2003 en reconnaissance des sacrifices consentis pendant la guerre d’Algérie par leur fidélité à la France, François Hollande a avoué devant la nation qu’il avait péché, un péché d’oubli, à moins qu’il ait volontairement passé les harkis à la moulinette de la repentance ! La messe des Invalides était dite ! Oui, j’ai vraiment péché, oui, et « je reconnais les responsabilités des gouvernements français dans l’abandon des harkis, des massacres de ceux restés en Algérie et des conditions d’accueil inhumaines des familles transférées dans les camps en France ». Ainsi soit-il. Ce que Hollande a pensé tout bas ? « Maintenant, chers harkis que j’avais oubliés depuis des années, vous n’avez plus aucune raison de ne plus voter pour ma réélection, car désormais, je vais veiller à ce que vos enfants ne maudissent plus la France. » Cette reconnaissance fortuite n’est pas rien puisque la communauté des harkis représenterait plus de 500.000 personnes selon Le Figaro. Mais l’actuel Président n’est pas le seul à faire le mea culpa de la France

. Nicolas Sarkozy, qui était présent aux côtés de Marine Le Pen dans la cour des Invalides, s’était engagé la veille, à Perpignan, à supprimer des commémorations la date du 19 mars 1962, date anniversaire des accords d’Évian qui nous avait fait abandonner l’Algérie et le pétrole du Sahara. Nicolas Sarkozy avait même décrit le drame des harkis comme étant « une tache indélébile qui restera a jamais sur notre drapeau ». Mais pourquoi, une fois de plus, n’a-t-il pas présidé cette commémoration à la mémoire des harkis quand il était aux commandes?

Marine Le Pen, quant à elle, fidèle à son père, s’est engagée depuis belle lurette à défendre la mémoire de ces soldats qui se sont sacrifiés pour la France. Hacène, fils de harki, a témoigné le matin même sur Europe 1, sur l’assassinat de son père par les rebelles du FLN qui, en pénétrant dans la caserne où l’armée française l’avait isolé avec tous ses frères harkis, avait pris quatorze coups de couteau dans le dos. Il n’est plus impossible que Hacène vote pour le candidat Hollande le 23 avril prochain.

L’abandon, par la France, de 70 à 100.000 harkis laissés sans défense aux mains des fellaghas victorieux aura été l’une des taches sombre de notre histoire. Mais que la lâcheté de De Gaulle et de l’armée française soit l’occasion, pour les candidats à la présidentielle, de gagner quelques voix me semble parfaitement immoral. Passe encore que Nicolas Sarkozy courtise Hanouna et ses fans, passe encore qu’Alain Juppé n’arrête pas de passer du baume (du Tigre) à ses amis Frères musulmans, mais qu’ils s’intéressent tout d’un coup au sort des harkis me laisse songeur. Depuis 2003, pas un seul Président ne s’était déplacé pour leur rendre hommage.

Ni Chirac, ni Sarkozy, ni Hollande. Seule Marine Le Pen, qui n’avait aucun pouvoir en la matière, a toujours pris fait et cause pour eux. Alors le coup de com’ de François Hollande fera-t-il long feu ou fera-t-il la balance le 23 avril prochain ?

En tous cas, une fois de plus, cette déclaration est une preuve supplémentaire de sa candidature. Inch Allah !

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 08:57
CAZENEUVE, MINISTRE DE L'INVASION, DE L'ISLAMISATION, DE L'OCCUPATION !

http://www.polemia.com/invasion-migratoire-le-temps-de-la-dissidence-et-de-la-resistance-est-venu/?utm_source=La+Lettre+de+Pol%C3%A9mia&utm_campaign=14f8e7012f-lettre_de_polemia&utm_medium=email&utm_term=0_e536e3990e-14f8e7012f-55412265

~~ Polémia Polémia sur Facebook Polémia sur Twitter Polémia sur Youtube Flux rss Nous écrire Politique Société Europe Économie Géopolitique Médiathèque La boutique Articles Accueil / Articles /

Invasion migratoire : le temps de la dissidence et de la résistance est venu

Clandestins Calais Invasion migratoire : le temps de la dissidence et de la résistance est venu 23 septembre 2016 | Polémia Email Print Friendly Intervention de Jean-Yves Le Gallou, le 23 septembre 2016, Place du Trocadéro pour le lancement de l’opération « Sauvons la France » par Riposte laïque. ♦

Pour la première fois depuis deux siècles la sécurité sur les routes n’est plus assurée : à Calais les routes et les autoroutes sont coupées, des automobilistes sont délibérément accidentés ou blessés. Et les auteurs de ces actes de piraterie sont laissés en liberté et relâchés quand ils sont arrêtés. Pour la première fois depuis quarante ans des étrangers délinquants clandestins se voient reconnaître – par le seul fait qu’ils sont délinquants et clandestins – des droits au séjour et au logement. 10 000 clandestins de Calais vont être répartis sur l’ensemble de la France. Et ils seront remplacés à Calais par de nouveaux clandestins. La preuve ? Au moment où le gouvernement prétend démanteler la jungle de Calais, il fait ériger un mur entre l’autoroute et cette jungle qui est donc appelé à perdurer ! Trocadero Trocadero Bernard Cazeneuve n’est pas ministre de l’Intérieur de la République, il est ministre de l’invasion, de l’islamisation et de l’occupation de la France. Il envoie tous les jours aux préfets des consignes leur enjoignant prioritairement de trouver des logements pour des étrangers clandestins, c’est-à-dire pour des délinquants, c’est-à-dire pour des envahisseurs. Un préfet nommé par Cazeneuve, c’est un homme qui réunit ses collaborateurs dans une salle qui porte le nom de Jean Moulin mais qui travaille dans le même esprit que Maurice Papon en 1943. Les plus zélés des préfets mériteraient des Papons d’Or

! Alors que faut-il faire ? Se souvenir, comme le rappelait le général De Gaulle, que « la France vient du fond des âges » et qu’elle n’a pas à se laisser submerger. Se rappeler que si l’Etat a contribué à faire la France, aujourd’hui il la défait. Et, puisque l’Etat défait la France, il faut le contester. Le temps de la dissidence et de la résistance est venu. J’appelle les fonctionnaires des préfectures et des directions départementales et régionales de l’Etat, comme les policiers et les gendarmes, à cesser de collaborer à l’invasion de leur propre pays. Je les invite à dévoiler aux citoyens, aux élus locaux, aux médias alternatifs les projets d’installation de migrants sur le territoire. Qu’ils trouvent les moyens les plus appropriés pour faire sortir les informations ! Y compris par les messageries cryptées, comme Télégram ou Signal, qui ne doivent pas seulement servir aux djihadistes mais aussi aux Résistants. Un Papon d’Or pour le préfet des Yvelines ?

Quant à vous, chers amis, n’attendez pas je ne sais quel grand soir – électoral ou non – c’est maintenant qu’il faut vous mobiliser.

Il faut vous mobiliser pour des actions locales

. – C’est localement qu’il faut s’opposer aux associations immigrationnistes. – C’est localement qu’il faut s’opposer aux constructions de mosquées.

– C’est localement qu’il faut s’opposer au halal, dans les cantines, dans les restaurants d’entreprise, dans les grandes surfaces commerciales.

– C’est localement qu’il faut faire savoir aux femmes bâchées et aux barbus en djellabas qu’ils n’ont pas leur place en France

. – C’est localement qu’il faut s’opposer à l’implantation de centres d’accueil de clandestins. Et là, chers amis, vous allez avoir du boulot ! Beaucoup de boulot ! Cazeneuve a menti en affirmant que l’Ile-de-France ne serait pas concernée par l’accueil de clandestins.

Sachez-le : le préfet des Yvelines fait du zèle, il veut son Papon d’Or : il a promis à Cazeneuve de trouver 400 places pour les clandestins… dans un premier temps. Il a déjà proposé deux sites à Rocquencourt et à Louveciennes, et s’apprête à y faire poser les premiers algécos. Les maires s’opposent mais parlent de « migrants » alors que ce sont des clandestins, principalement des jeunes hommes africains, délinquants du séjour, squattant Calais ou la jungle de Barbès. Il faut réagir vite et fort. Très vite et très fort

. Il y aura dès demain, à l’appel de Versailles Familles Avenir, une grande marche de protestation de la mairie à la préfecture.

Rendez-vous demain à 15 heures devant la mairie de Versailles pour aller dire votre colère au petit Papon de la préfecture !

N’oubliez pas que la seule région de France qui est épargnée par la répartition des clandestins sur tout le territoire national c’est la Corse. Parce que les Corses à Ajaccio comme à Sisco ont pris leur destin en main.

Sans l’Etat et même contre l’Etat. Prenons exemple sur l’île de Beauté, réagissons, prenons notre destin en main ! Résistons avant qu’il ne soit trop tard ! Dès demain !

Jean-Yves Le Gallou 23/09/2016 Jean-Yves Le Gallou, haut fonctionnaire, intellectuel, homme politique, co-fondateur du club de l’horloge, fondateur et président de la fondation Polémia. Image : Clandestins à Calais

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 07:44
FAIRE LA GUERRE TOTALE AU TERRORISME EN LES ABATTANT  SANS PITIE ET SANS AVOCATS COMME DES CHIENS !

http://www.bvoltaire.fr/manuelgomez/la-guerre-doit-etre-totale-sinon-elle-sera-perdue,284761?mc_cid=3e2179302a&mc_eid=58ff097ba7

~~ La guerre doit être totale, sinon elle sera perdue

Aujourd'hui C’est la débandade au sein des groupes combattants de Daech. Manuel Gomez Ecrivain Dans l’attente de l’offensive qui se prépare pour reconquérir Mossoul, dès que le massacre qui frappe Alep, où la population sert de bouclier humain aux djihadistes, sera accompli, c’est la débandade au sein des groupes combattants de Daech. Mais il s’agit d’une désertion bien organisée : les Maghrébins qui quittent la Syrie et l’Irak le font avec des ordres bien précis : 1) Provoquer la panique dans tous les pays du nord de l’Afrique : Égypte, Tunisie, Algérie, Tchad, Niger et même au Maroc, en conflit ouvert, et de plus en plus brûlant, avec les « Sahraouis ». 2) S’infiltrer parmi les migrants afin de pénétrer en Europe et perpétrer des attentats multiples de toutes sortes. En Libye, dans un premier temps, nombreux rejoignent les villes de Syrte, Ajdabiya, Sabratha, Derna et même Tripoli, afin de prêter main-forte aux groupuscules qui poursuivent désespérément le combat. Ils rentrent dans la clandestinité et s’infiltrent dans les cellules dormantes, notamment en Europe et plus particulièrement en France et en Belgique.

Le politologue libyen Ezzedine Aguil met en garde : « La lutte contre le terrorisme fait désormais partie du quotidien des citoyens de tous les pays concernés. On sait qu’il y a des milliers de cellules dormantes dans le monde. Il faut donc s’adapter et se protéger avec de nouvelles procédures d’alerte. La lutte contre le terrorisme ne peut réussir qu’avec l’appui des citoyens. » Il ajoute : « Face à ces bombes à retardement, il ne faut pas baisser les bras car c’est un danger continu auquel il faudra prêter une très grande attention. Le risque terroriste fait également partie du quotidien de chaque pays. » Le ministre de la Défense de Tunisie, Farhat Horchani, a déclaré, lors de la conférence sécuritaire de Paris, le 6 septembre dernier : « Le nombre de Tunisiens dans les rangs de Daech, en Libye, est de l’ordre d’un millier environ et ils constituent une menace sérieuse pour la Tunisie. Certains rentreront au pays mais d’autres se dirigeront vers le sud et l’ouest, notamment les binationaux franco-tunisiens. »

Il termine en précisant que « les pays gèrent la question du terrorisme au jour le jour, alors que la guerre doit être totale. Si le terrorisme n’est traité que sur le plan sécuritaire et militaire, la guerre sera perdue. Le terrorisme, c’est une pensée, une culture, qui se forge dans l’esprit des jeunes. Il faut créer un autre type de discours religieux car il est impératif d’inculquer à ces jeunes que l’islam, ce n’est pas ça, sinon nous aurons, dans quelques années, un monstre encore plus dangereux que Daech. »

Tous les pays sont donc appelés à établir une stratégie de guerre totale contre ce fléau. Les pays du Maghreb n’hésitent pas à abattre les terroristes qui tentent de pénétrer chez eux sans se poser des questions sur les valeurs ou les droits de l’homme.

Ces questions, nos gouvernants doivent se les poser. Elles s’imposent à nous. Alors, ne nous faisons pas d’illusions : sans mesures plus radicales, cette guerre, nous la perdrons !

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 07:36
TOUT SAUF LA CATASTROPHE MODEREE  DROIT DE L'HOMMISTE JUPPE !

http://www.bvoltaire.fr/christinecelerier/attention-juppe-est-violemment-modere,284749?mc_cid=3e2179302a&mc_eid=58ff097ba7

~~ Attention : Juppé est violemment modéré !

Aujourd'hui L’expression peut rappeler le slogan de Mitterrand en 1981. « La force tranquille », à tort ou à raison, rassurait. Christine Célérier Professeur de Lettres « Je ne veux pas me présenter en prophète de malheur et dire aux Français qu’avec moi, demain sera pire qu’aujourd’hui », déclare Alain Juppé. Ce lauréat du concours général en latin et grec ancien ne peut pourtant pas ignorer que Cassandre disait vrai en prédisant la chute de Troie. Et, de fait, s’il semble difficile de faire pire que notre actuel Président, on peut douter de la capacité de M. Juppé à redresser la barre pour sauver la France du naufrage.

Dans un entretien à La Vie, il s’est lui-même défini comme « violemment modéré ». L’expression peut rappeler le slogan de Mitterrand en 1981. « La force tranquille », à tort ou à raison, rassurait. Elle évoquait une autorité naturelle, capable de maintenir la puissance extérieure du pays, comme l’ordre intérieur et la paix sociale. Alain Juppé, lui, a la modération violente… Langue de bois, son audacieux oxymore inquiète plus qu’il ne rassure. Il semble, surtout, révéler les tiraillements d’un candidat sans convictions qui voudrait bien faire croire qu’il en a. Face à des adversaires autrement plus énergiques et déterminés que lui, l’adverbe « violemment » cherche manifestement à masquer sa tiédeur. Mais, comme Alain Juppé se pose en candidat du « rassemblement » des Français – surtout dans les urnes -, il a choisi de rester « modéré » et n’a garde d’afficher des positions trop fermes sur des sujets sensibles. Ainsi, les « trois grandes causes nationales qu’il portera pendant sa campagne [sont] l’égalité femme-homme, […] la sauvegarde de la planète et la révolution numérique ». Par ordre d’intérêt croissant, sans doute.

Et l’islam ? Il consent à reconnaître du bout des lèvres, devant ses comités de soutien féminins, que, concernant l’égalité des sexes, « il y a un travail particulier à faire dans le monde musulman » (sic). Mais traite de « fous » ceux qui veulent débattre un peu vivement des questions de l’islam et de la laïcité. C’est qu’il voit là « un risque de guerre civile », comme si la politique de l’autruche sur ces sujets n’était pas infiniment plus risquée. En fait, il a beau se réclamer de Montesquieu pour expliquer que « la modération n’est pas la recherche de la facilité ou de la solution moyenne », tout ce qu’il dit donne précisément l’impression qu’il essaie d’être le plus consensuel possible, mais ne pense rien sur rien.

Parfois au point d’en devenir ridicule, quand il assène doctement des évidences (« on n’est pas tous pareils », en réponse à la saillie de Sarkozy sur nos ancêtres les Gaulois ou « les hommes et les femmes, c’est pas pareil » lorsqu’il évoque la théorie du genre) et profère des absurdités comme « je me qualifie de catholique agnostique ». Mais, soyons honnête, il lui arrive aussi de se montrer plus subtil : « Il ne s’agit pas de faire des menus halal […] mais d’offrir aux enfants des menus divers ». Ou l’art de noyer le poisson (celui qu’on cherche en vain à la cantine le vendredi). Finalement, tout est dans ce tweet en forme de CV : « […] j’ai fait dix ans d’enfant de chœur. Auj, je suis en recherche. »

Bref, aujourd’hui, il a passé l’âge de servir la messe, mais ferait bien cinq ans de président de la République. Il faudrait se faire violence pour voter pour ce sacré modéré…

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 07:25
PAR BELZEBUTH QUAND LE PEUPLE FRANCAIS VA T IL SE REVEILLER ET DESCENDRE EN MASSE  DANS LA RUE POUR IMPOSER LE BON SENS POPULAIRE !

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2016/09/25/mensonges-et-politique-5852474.html

~~Synthèse nationale » lundi, 26 septembre 2016

Mensonges et politique sarkohollande-

3d7ebef609ae8ec2f9d8d898f6400380.jpg Bernard Plouvier

Qui n’a pas entendu la scie italienne, popularisée et adaptée à diverses sauces sur toute la planète : « Toutes les femmes sont des p…, sauf ma mère qui est une sainte » ? C’est à peu près la même chose que l’on perçoit, en tous pays, à chaque époque électorale : tous les politiciens sont des menteurs [variantes : des canailles financières, voire des crapules perverses], sauf celui que je soutiens. Lorsque le sentiment l’emporte sur la froide raison, l’on accepte volontairement une vision sélective des personnages et une approche manichéenne de leur propagande : vérité de son bord, erreur ou malhonnêteté chez les adversaires.

Cela débouche automatiquement sur le fanatisme, puisque celui qui détient « La Vérité » se sent investi de la mission de l’imposer à autrui. Pour ce faire tout est permis, du mensonge à la violence. Les individus fiers de leur appartenance à une Nation et qui se sentent solidaires de son histoire sont présentés comme des « fascistes » et les marxistes comme des héros idéalistes, tout au plus un peu maladroits ou excités, de la promotion du monde ouvrier et paysan. Ceux qui combattent l’immigration-invasion, par des Extra-Européens, d’une Europe occidentale et scandinave, à l’évidence victime d’un chômage d’ampleur gigantesque, deviennent automatiquement des « racistes ». De même, les opposants à la religion islamiste, qui a amplement fait étalage, depuis l’année 2014, de ses prodigieuses facultés de haine meurtrière et conquérante, sont des « sectaires intolérants ».

Qu’en 2016 (en attendant mieux, durant l’année à venir), l’on nous resserve ces stéréotypes éculés, ces clichés absurdes, n’est pas étonnant : la bêtise populaire est insondable et la malignité des propagandistes s’adapte merveilleusement à la sottise ambiante. Il est logique que les gentils employés des maîtres de l’économie globale ressassent ces injures envers leurs adversaires, dits « altermondialistes », que l’on ferait beaucoup mieux de nommer populistes ou continentalistes. On n’est pas surpris des éléments du programme des gentils toutous du globalo-mondialisme, exploitant depuis des lustres le même filon démagogique : intégration des immigrés, création d’emplois, baisse des impôts et augmentation des prestations publiques. Que l’expérience malheureuse des trente dernières années contredise aussi bien la promesse d’une modification du comportement des immigrés d’origine africaine, proche- et moyen-orientale, que l’offre d’emplois ou la fin des « délocalisations d’entreprises ». Que la baisse des impôts et l’augmentation des dépenses publiques d’intérêt général soient deux groupes de mesures strictement antagonistes. Tout cela ne perturbe nullement auditeurs et lecteurs de blogs débiles sur le Net. Le principe de la propagande démagogique restera éternellement : « Plus c’est gros, plus c’est con, plus ça passe »

. On imagine sans peine ce que pourrait être une opération de désintoxication de l’opinion publique, menée à vive allure par des populistes solidement ancrés dans la civilisation européenne. Après tout, il est simple de démonter les grossiers mensonges de la politicaille globalo-mondialiste… c’est d’ailleurs ce que font un Poutine en Russie, un Trump aux USA. Il faut croire qu’il n’existe, en France, aucun parti solidement implanté, au point d’avoir une représentation parlementaire et un accès aisé aux grands media, car même la droite dite extrême ne sert à son auditoire que des arguments de centre-droit. Pourtant les problèmes majeurs qui se posent aux Français de souche européenne (problèmes communs d’ailleurs à toutes les Nations européennes) sont énormes et nécessitent une réponse adaptée rapide :

- lutte puissante contre le terrorisme islamique et la violence des immigrés, ce qui nécessite la réintroduction de la peine de mort dans l’arsenal répressif et l’interdiction faite aux immigrés ou à leurs rejetons d’entrer dans les forces de l’ordre et l’Armée

- retour immédiat dans leurs continents d’origine des immigrés délinquants ou chômeurs

- contrôle draconien des frontières, avec un filtre sélectif, différenciant les Européens de souche des migrants d’origine extra-européenne et de leurs rejetons - priorité aux Européens de souche en matière d’embauche

- rupture avec divers règlements du pseudo-gouvernement européen

- quelle peut être la légitimité d’un gouvernement non désigné directement par le peuple ?

-, lorsqu’ils diminuent la compétitivité des industries, de l’agriculture et du commerce d’un État européen

- pleine liberté pour un État de moduler sa monnaie en fonction des aléas du commerce international

- gestion entièrement libre pour chaque État des relations étrangères et de la défense du sol national… après tout, la Communauté économique européenne, en 1960, n’avait pas pour objectif de placer les États européens sous la tutelle absolue des USA et de leurs maîtres, les patrons des multinationales

. L’on est passé trop vite du concept de marché commun à celui de gentil toutou du globalo-mondialisme. Tous les politiciens qui ont exercé une part de pouvoir depuis 1981

– droite molle, centre marécageux, pseudo-gauche friquée et communistes, tous voués à l’affairisme politique) ont trahi la Nation française. En saine logique, ils devraient passer en Haute-Cou

r - certains y ont échappé par l’effet de la sélection naturelle et le sieur Chirac, l’un des deux responsables de la forfaiture de 1976 (soit le décret de regroupement familial des immigrés), est bien placé pour l’éviter.

Le plus drôle, dans l’affaire, c’est que l’un d’entre ces politiciens, en 2017, emportera le jackpot, adoptant la même attitude de soumission aux maîtres de l’économie globale, et distribuant les sinécures dorées de l’État à ses féaux ou à ceux de ses ennemis intimes qui auront une trop forte capacité de nuisance pour être négligés.

Et la France s’enfoncera un peu plus dans l’abjection, jusqu’au jour de l’insurrection nationale, libératrice autant qu’épuratrice. L’année 2017 sera, d’une façon ou d’une autre, annonciatrice d’un changement radical dans la vie de la Nation française.

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 07:13
TOUT DROIT VERS LE KRACH QUI SE RAPPROCHE !  !

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2016/09/26/tic-tac-tic-tac-le-krach-est-en-marche-5852521.html

~~lundi, 26 septembre 2016

TIC-TAC, TIC-TAC …. Le krach est en marche

red_arrow_down_crash_1600_clr_2751-567x390.png Pieter Kerstens La politique financière imposée par la FED, la BCE, la BOE et la BOJ, qui est caractérisée par des injections massives de capitaux à taux nuls ou négatifs, est une mauvaise option. Les taux zéro encouragent les entrepreneurs à racheter leurs actions et à faire de la croissance externe en s’endettant, mais ils ne les incitent pas à investir, à augmenter leur capacité de production ou leur productivité. Ces taux permettent la survie artificielle de sociétés qui auraient disparues avec des taux « normaux » et empêchent de surcroît l’éclosion de leurs remplaçantes naturelles. La morosité économique persistante depuis le milieu de 2015, année de la plus mauvaise croissance depuis 2009, qui semblait ne toucher qu’une partie du monde, s’étend maintenant à l’entièreté des pays tant développés qu’aux pays émergents, comme le Brésil, la Russie ou la Chine. L’économie américaine reconnue pour le dynamisme de sa main d’œuvre, sa capacité d’innover et sa mentalité entrepreneuriale s’essouffle à redémarrer à cause de la faiblesse des investissements industriels et commerciaux, de la vigueur du dollar et de l’incapacité de la FED à soutenir une économie par une politique monétaire laxiste.

La dette publique des USA s’élève à 19.530 milliards de dollars actuellement et personne ne semble s’alarmer au sujet de cette bombe à retardement. Les yeux rivés sur une croissance plus faible qu’espérée, qui devrait tourner autour des 3% (avec 2% pour les économies occidentales et près de 5% pour les pays émergents), les grands argentiers de ce monde sont incapables d’insuffler une vigueur à l’économie. Les politiques de baisse des taux s’avèrent inefficaces, voire dangereuses. En effet, les acteurs économiques comme les ménages et les entreprises n’augmentent ni leur consommation, ni leurs investissements. Les liquidités monétaires inondent les marchés et provoquent des distorsions et bulles spéculatives : une hausse des actifs boursiers sans rapport avec la réalité économique et des taux d’intérêt négatifs jusqu’à 15 ans pour de nombreux emprunts d’Etats (allemands, hollandais, belges, français…). Les investisseurs institutionnels, que ce soit les assureurs ou les fonds de pension, se trouvent pris entre le marteau et l’enclume. La réglementation les oblige à acheter des obligations d’Etat, pour lesquelles ils paient un intérêt, avec le risque substantiel de voir leurs actifs se déprécier fortement dans le cas d’une hausse des taux longs. Il s’agit clairement d’une bulle spéculative qui en cas d’explosion mettrait les compagnies d’assurance en grande difficulté et certaines même en faillite.

Les Banksters se font du mouron Les banques n’existent plus que par leur nom et l’on peut se demander quel est actuellement leur rôle dans l’économie. D’un point de vue conjoncturel, depuis près de 10 ans, la baisse graduelle et constante des taux ne leur permet plus de dégager une marge d’intermédiation suffisante pour être rentable. Leur métier de base a été saboté par les banques centrales, sans susciter une trop grande véhémence de la part des institutions bancaires, car elles tiraient une grosse partie de leurs revenus des marchés financiers. La réglementation a pratiquement réduit à zéro cette source de revenus, les poussant à prendre plus de risques.

Le cas de la Deutsche Bank en est le parfait exemple. Cette banque « universelle » offre des services financiers à toutes les entités tant physiques que morales à travers le monde. C’est la plus importante banque dans l’économie la plus puissante d’Europe et une institution appelée « systémique » par les autorités de contrôle, c’est-à-dire que sa faillite entrainerait l’écroulement du système financier mondial. En janvier 2016, la Deutsche Bank avait annoncé une perte de 6,8 milliards d’euros pour l’année 2015. L’exposition de la Deutsche Bank sur les produits dérivés est estimée à 50.000 milliards d’euros. Cette exposition de la D. B. sur les produits dérivés est 16 fois plus importante que le PIB de l’Allemagne...il va s’en dire que la déconfiture d’un tel établissement aura des répercussions dans votre assiette.

Mais que font les responsables politiques ? Et pourquoi ne prennent-ils aucune mesure envers le « shadow banking », cette Finance de l’ombre, véritable système spéculatif qui repose sur la base de prêts extrêmement risqués aux entreprises ? Le Conseil de Stabilité Financière, organe du G.20, a calculé que cette Finance de l’ombre pèse 75.000 milliards de dollars…. Pour sa part la banque italienne Monte dei Paschi di Siena s’enfonce dans le gouffre et son action le 20.09.2016 se trouve à un plus bas historique à 0,19 €, ayant perdu 84% de sa valeur depuis le 1er janvier 2016. Il est de notoriété publique que beaucoup trop de fonds de pensions européens et mondiaux sont incapables de faire face à leurs obligations par rapport à leurs bénéficiaires. La responsabilité des autorités de surveillance et de contrôle est d’ores et déjà clairement engagée avec le soutien des gouvernements. Il ne faudra pas dire « on se savait pas » ! Il existe des mesures à prendre qui nécessitent du courage, valeur rare parmi les décideurs. Les gestionnaires de fonds, encore appelés « asset managers », sont également dans une position délicate, coincés entre leurs obligations fiduciaires, les contraintes réglementaires et leurs objectifs commerciaux.

Les signaux clairs envoyés par les gestionnaires de fonds concernant la liquidité des marchés obligataires, tant vers leurs clients que vers les autorités de contrôle, semblent ignorés. En tout cas tout le monde reste campé sur ses positions : velléité et pusillanimité sont des caractéristiques communes à la grande majorité des intervenants financiers. BYE-BYE Britannia ! Heureusement, les marchés obligataires poursuivent leur montée inouïe sous l’impulsion du Brexit, favorisant les détenteurs d’obligations d’états souverains. Les mouvements brutaux des marchés financiers ne sont que la traduction des évènements et traduisent la surprise. Cependant, bien que l’économie britannique soit solidement imbriquée dans celle de l’Union Européenne, puisque plus de 40% des exportations britanniques sont achetées par l’Union Européenne, rien de significatif ne devrait perturber ces échanges.

La livre sterling venant de chuter de 10% par rapport à l’euro, cela devrait même permettre à la Grande-Bretagne d’accroître ses exportations. Par ailleurs, les biens exportés par l’Europe vers la Grande-Bretagne ne seront pénalisés que partiellement ; ceux à forte valeur ajoutée ne pâtiront pas de la faiblesse du sterling, à l’instar des biens exportés par l’Allemagne ; il faut se souvenir que malgré un plus haut historique de l’euro en 2007 à 1,63 contre dollar, l’Allemagne présentait une balance commerciale excédentaire de 250 milliards, devant celle de la Chine ! Le climat se détériore dans l’Empire du Milieu La menace du protectionnisme commercial n’est pas non plus à prendre à la légère. Le républicain Trump souhaite un retour à l’hégémonie américaine et accuse la Chine de manipuler sa monnaie. Le yuan a baissé par rapport au dollar, mais il s’est considérablement apprécié par rapport à la monnaie des autres partenaires commerciaux de la Chine. La balance commerciale de la Chine ne continue d’augmenter que parce que les importations diminuent encore plus vite en raison de la faiblesse de la demande intérieure. La croissance chinoise n’est plus que de 4.5% en chiffre annualisé, soit au plus bas depuis des années. Mais c’est plus le manque de confiance dans les perspectives de la Chine qui frappent les esprits.

Les investisseurs étrangers ont réduit leurs investissements ce qui s‘est traduit par des sorties massives de capitaux en 2015 et au début de cette année. En outre, les ménages chinois et les entreprises ont beaucoup investi en bourse dont les performances restent très médiocres ces 2 dernières années. La demande intérieure reste forte mais sans une augmentation substantielle du pouvoir d’achat. La richesse se concentre dans les mains de 50 millions de chinois laissant un grand nombre sur le pavé. Malgré des hausses de salaires substantielles ces 3 dernières années, les conditions sociales des travailleurs chinois elles, n’ont guère évolué : la protection du salarié est quasi-inexistante, les conditions de travail sont effroyables, les camps de rééducation/concentration -les laogaïs- tournent à plein régime en fournissant une main d’œuvre très bon marché. L’hypocrisie de nos dirigeants, avec l’assentiment des gens, laisse une dictature chinoise écraser son peuple d’esclaves au nom du libre-échange, tout en bombardant par ailleurs les populations civiles du Proche-Orient au prétexte de leur apporter une démocratie dont elles se moquent éperdument. Dans la même veine, la volonté d’une clique d’eurocrates de soumettre les peuples européens à leurs diktats se trouve battue en brèche par la souveraineté du peuple britannique qui a pu, à tort ou à raison, s’exprimer.

Quand la démocratie arrange les autocrates européens ils l’utilisent pour servir leurs intérêts partisans, mais quand la volonté du peuple heurte la leur, alors rien ne va plus…à l’exemple de cette déclaration de Bernard Henri Lévy sur Twitter : « Défaite probable du Brexit donc, des souverainistes, des xénophobes, des racistes. Reste maintenant à refonder l’Europe. » Attendons de voir également les résultats de l’élection présidentielle aux Etats-Unis en novembre et aussi ceux de l’Autriche, le 4 décembre prochain, qui pourraient réserver des surprises et entrainer des répercussions dans la sphère bancaire et financière.

PS : ces derniers jours, les taux d’intérêt négatif concernant plus de 1.000 milliards de dollars en obligations à long terme sont passés à des taux positifs, telles les obligations allemandes à 10 ans et les obligations japonaises à 30 ans. C’est un changement colossal et, s’il se poursuit, les conséquences pour les Etats qui se sont fortement endettés seront financièrement catastrophiques

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens