Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2015 3 15 /07 /juillet /2015 18:53
TSIPRAS A SIGNE UN ACCORD AUQUEL IL NE CROIT PAS ! COUP D'ETAT ! VIRONS HOLLANDE !

~~ LES GRECS DEHORS! L’ALLEMAGNE A RAISON! L’ALLEMAGNE, C’EST TOUT SIMPLEMENT L’ORDRE, LA SURVIE A LONG TERME DE L’EURO ET DES REGLES DE BON SENS!

LE LAXISME, LEUR PROPRE FAUTE,LA FACON SOCIALISTE HOLLANDE DE PENSER ET DE NE PAS AGIR,ONT CONDUIT LES GRECS A LA FAILLITE !

LA FRANCE EN A AUSSI PRIS LE CHEMIN DEPUIS 40 ANS AVEC LES IRRESPONSABLES DE L’UMPS !

UNE LECON, UN EXEMPLE A VIVRE EN DIRECT POUR LES DETRACTEURS DE L’EURO LORSQUE LES GRECS QUITTERONT L’EURO !

PLUS UN CENTIME POUR LE TONNEAU GREC DES DANAIDES A FOND PERCE!

UN COUP D’ETAT ET VITE !

LE PEUPLE DANS LA RUE !

VIRONS HOLLANDE LE SOCIALISTE MALFAISANT!

VIRONS HOLLANDE L’INCAPABLE !

http://actu.orange.fr/video/monde/alexis-tsipras-j-ai-signe-un-accord-auquel-je-ne-crois-pas-magic_CNT000000c4dmy.html http://actu.orange.fr/politique/grece-le-pg-appelle-les-deputes-francais-a-voter-contre-un-coup-d-etat-afp_CNT000000c4oxp.html

http://www.bvoltaire.fr/christiandemoliner/m-tsipras-incapable-tragique,193159?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=af9b82ce9c-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-af9b82ce9c-30425677&mc_cid=af9b82ce9c&mc_eid=58ff097ba7

M. Tsípras, un incapable tragique ?

Le résultat de la politique suivie par le Premier ministre grec laisse pantois. Les propositions qu'il a acceptées sont, et de loin, les pires proposées à son pays. Christian de Moliner Professeur agrégé et écrivain Selon la Cour des comptes, la France a le pire gouvernement de l’Union européenneComment on vous volera vos économies pour rembourser la dette de la FranceHollande : encore 7 ans ? 52 SHARESFacebookTwitter Le résultat de la politique suivie par le Premier ministre grec laisse pantois. Les propositions qu’il a acceptées sont, et de loin, les pires proposées à son pays. Disons-le tout net : si la coalition conservatrice était restée au pouvoir, elle n’aurait rien ajouté à l’austérité qui broyait le pays. La croissance était revenue, certes modeste, mais suffisante pour que, suivant les traités déjà signés, on supprime une partie de la dette. M. Tsípras, le fanfaron, est arrivé. Il a promis à un peuple épuisé par des années de privations d’éliminer le fardeau des emprunts. Si lui et le ministre des Finances qu’il s’était, pour son malheur, choisi avaient su négocier, ils auraient sûrement obtenu un peu mieux que l’ancien gouvernement. Encore aurait-il fallu signer en avril ou en mai. Fin juin, juste avant la rupture, les conditions étaient déjà plus rudes. Le peuple hellène les a rejetées, persuadé par ses dirigeants irresponsables qu’on allait leur proposer mieux après un « non » massif. Lire aussi :

Et maintenant, on fait quoi, monsieur Tsípras ? Si, avant le référendum, M. Tsípras avait proposé des ouvertures (c’est-à-dire s’il s’était partiellement soumis), il aurait probablement obtenu quelque os à ronger en échange d’un soutien au « oui ». Aujourd’hui, il est obligé de capituler et de proposer une austérité pire que celle qui a déjà ruiné le pays ! Il n’avait pas le choix car le « Grexit » aurait été encore plus catastrophique : l’austérité plus la pénurie ! Comment peut-on être plus incapable ? M. Tsípras a cru que, le « Grexit » entraînant l’Europe dans le gouffre, celle-ci accepterait ses conditions. C’était un pari absurde, c’était jouer sa vie à la roulette russe avec cinq balles dans le barillet ! Dès le 30 juin, l’illusion de cet effondrement par effet domino était balayée : il ne restait plus au fanfaron que la capitulation dans le déshonneur mais il a réussi l’exploit de trop tarder et d’aggraver le prix à payer ! Quelle tragédie ! Pauvres Grecs !

Christian de Moliner

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens