Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 22:46
CLUB MEDITERRANEE AUX FRAIS DU CONTRIBUABLE POUR IMMIGRES CLANDESTINS, DELINQUANTS ET DETENUS !

~~ http://www.bvoltaire.fr/jeanpierrefabrebernadac/club-med-tant-quon-y,213909?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=73c7f3a47b-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-73c7f3a47b-30425677&mc_cid=73c7f3a47b&mc_eid=58ff097ba7

Pourquoi pas le Club Med, tant qu’on y est ?

Qui n'a pas souhaité changer d'air au moment des vacances, avec voyage en avion et balade en mer ? Oui, nous l'avons tous rêvé. Eh bien, le gouvernement socialiste l'a fait. Mais il ne l'a pas fait pour nous. J.-P. Fabre Bernadac Ancien officier de Gendarmerie Diplômé de criminologie et de criminalistique Qui n’a pas souhaité changer d’air au moment des vacances, avec voyage en avion et balade en mer ? Oui, nous l’avons tous rêvé. Eh bien, le gouvernement socialiste l’a fait. Mais il ne l’a pas fait pour nous, Français. Il l’a fait pour des « sans-papiers » et des islamistes en prison potentiellement dangereux. Pour montrer que les camps de migrants à Calais se désengorgent, le gouvernement a affrété un jet privé pour évacuer des clandestins trois fois par semaine vers d’autres villes. Pour la somme d’un million et demi, les gens de la police de l’air et des frontières (PAF), transformés en hôtesses de l’air, effectuent des vols discrets entre Calais et Metz, Toulouse, Nîmes, Hendaye ou Perpignan. Une fois arrivés à destination, ils placent les intéressés dans des centres de retention. Ceux-ci étant libres de leurs mouvements rentrent par la porte et… sortent par la fenêtre. Moralité : sur les 15 migrants évacués de Calais par semaine, près de la moitié reviennent dans la « jungle ». Avec le rythme actuel, il faudra 15 ans pour évacuer tous les migrants calaisiens. Sincèrement, quelle intelligence, ce Cazeneuve ; faut en avoir dans le ciboulot pour trouver de pareilles idées. Lire aussi : Bienvenus à bord de la Migrant Airways Autre intelligence : le président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, Bruno Le Roux. Écoutons le : « C’est un moyen de transport, ce n’est pas quelque chose de luxueux, un jet… Ce n’est pas quelque chose qui devrait être réservé à la finance ou aux patrons du CAC 40… Quand on a un transport et qu’on veut dignement transporter et régler un problème, je conçois qu’on puisse utiliser un avion. »

Les chômeurs et les retraités apprécieront, surtout qu’ils ont du temps de libre pour faire de l’aéroplane gratos ! Conclusion : si les imbéciles volaient en escadrille, notre espace aérien serait vite saturé. Fin juin 2015, le contrôleur général des lieux de privation de liberté a rendu un rapport dans lequel il émettait des réserves sur la lutte contre la radicalisation islamiste en prison. La solution a été vite trouvée : la prison Nazareth de Vannes, comme d’autres établissements, va permettre à des groupes de détenus (sur la base du volontariat) jugés à risque de bénéficier de formations théoriques sur la navigation en mer, et de sorties pratiques, lors desquelles ils pourront faire plusieurs séances de catamaran ou de voile. Les heureux candidats sélectionnés seront pris en charge par un établissement public. Son directeur précise : « Le personnel a été mobilisé et sensibilisé pour accueillir un public auquel nous ne sommes pas habitués, mais traité comme des clients normaux. » La facture sera établie et adressée à la prison de Vannes. Coût de l’opération : 160 € par séance et par détenu (il y en aurait 6 ou 7 par groupe).

Alors, moi, je pose une question à Mme Taubira : pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Je suggère comme prochaines étapes : une visite une fois par semaine chez Fauchon ; d’ailleurs, voilà un nom qui commence bien pour des taulards ; ensuite, dîner une fois par mois chez Troisgros, avec visite de Roanne. Enfin, participation pour les plus méritants à l’émission « Qui veut gagner des millions ? » sur TF1 avec petit déjeuner le matin servi par Jean-Pierre Foucault en personne. Pendant ce temps-là, dans le cadre du Grand Remplacement, on pourrait mettre des personnes âgées à Sangatte : l’air y est sain et ils auraient la chance d’être en bord de mer.

J.-P. Fabre Bernadac

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens