Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 10:24

http://www.24hgold.com/francais/printarticle.aspx?pagedest=2198229&langue=en&viewarticle=True

 

cliquez sur le lienci-dessus pour voir toutes les photos de la base! 

 

 

 

 

 

La nouvelle base militaire russe au pôle nord

 
   
 

Le jeu d’échecs global ne semble jamais prendre fin, et au vu de la récente décision militaire prise par la Russie, les tensions devraient devenir plus palpables encore dans la région arctique du globe, riche en gaz et en pétrole.

La Russie vient de révéler l’établissement d’une nouvelle base militaire au pôle nord, équipée de 18 mois de réserves pour subvenir aux besoins des 150 hommes qui y seront déployés, ainsi que d’une salle de cinéma et de tables de billard et de ping-pong.

Mais tout n’est pas question que de divertissement. La base est dite capable d’accueillir un avion de chasse MiG-31 afin de la protéger contre des attaques potentielles par missile, ainsi qu’un bombardier de première ligne SU-34, capable de transporter une variété d’armes nucléaires russes.

L’établissement d’une base militaire au pôle nord est une stratégie efficace déployée par la Russie pour contrôler une partie de la région arctique, bien qu’elle pose un problème de sécurité pour les Etats-Unis, qui ont intercepté deux bombardiers nucléaires russes à 120 kilomètres de l’Alaska mardi dernier.

 

 

 

L’infrastructure, haute de cinq étages et baptisée Nagursky par le Ministre de la défense, Sergei Shoigu, se situe à l’extrême nord de la frontière entre la Russie et l’Arctique.

Cette expansion aura des ramifications financières et géopolitiques très importantes. L’Arctique est estimée contenir plus de réserves d’hydrocarbure que l’Arabie Saoudite – et Moscou vient d’y établir un marqueur militaire menaçant.

Sous le président Vladimir Poutine, Moscou s’empresse de rouvrir ses bases militaires, aériennes et radar soviétiques abandonnées dans les îles du Pacifique, et d’en établir de nouvelles à mesure qu’elle tente de mettre la main sur près d’1,3 million de kilomètres carrés dans la région arctique.

Les représentants russes ont dit vouloir déployer des avions de chasse dans la région, plus spécifiquement des MiG-31 capables d’abattre des bombardiers de longue portée, ou encore des bombardiers de première ligne tels que des SU-34.

Selon le Moscow Times, la nouvelle base militaire installée en Arctique est équipée d’un cinéma, et de salles de tennis de table et de billard. Un studio artistique est également en développement.

La faiblesse du prix du pétrole et les sanctions imposées par l’Occident suite aux actions de Moscou en Ukraine signifient que les autres projets de la Russie en Arctique ont dû être reportés. Il n’en est pas moins que le Kremlin joue aujourd’hui un jeu de long terme.

La Russie construit aujourd’hui trois navires brise-glace nucléaires, dont le plus gros jamais construit, afin de porter sa flotte à environ 40 navires brise-glace, donc 6 seront nucléaires. Aucun autre pays ne dispose d’une telle flotte, et ces navires servent à dégager les voies maritimes pour le passage de bateaux militaires et civils.

Source : Daily Mail

Des soldats russes s’entraînent dans la région afin de se familiariser avec le terrain, la météorologie locale et les capacités militaires de la base, dans l’éventualité où cette dernière venait à être attaquée :

 

 

La base est située à Alexandra Land, une île russe au sommet de la Terre, sur la route suivie par Nansen et Johannsen lors de leur expédition au Pôle nord en 1895.

 

Parce qu’environ 22% des réserves de gaz et de pétrole du monde se trouvent sous les banquises de l’Arctique, ce qui était autrefois le territoire du Père Noël pourrait bientôt devenir une zone chaude de contestations géopolitique

 

Partager cet article

Repost 0
Published by marcrousset
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Marc Rousset
  • Le Blog de Marc Rousset
  • : BLOG POLITIQUE, GEOPOLITIQUE, ET D'ECONOMIE
  • Contact

Recherche

Liens